FAO.org

Home > Mídias > Notícias
This article is not available in Portuguese.

Click this message to close.

La FAO et le Consortium du GCRAI forment un partenariat stratégique

Un accord pour renforcer les actions des deux organisations

Photo: ©FAO/Riccardo Venturi
Carlos Pérez del Castillo (à gauche) et José Graziano da Silva

28 février 2013, Rome - La FAO et le Consortium des centres internationaux de recherche agronomique (Consortium du GCRAI) ont conclu un partenariat stratégique, qui vise à amplifier les répercussions de leurs activités.

Aux termes d'un Protocole d'accord signé à Rome aujourd'hui, et après des années de collaboration, les deux organisations se sont formellement engagées à nouer "un partenariat stratégique, fondé sur leurs ressources institutionnelles respectives, pour accroître l'efficacité et l'impact de leurs actions".

Le Protocole a été signé par M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, et M. Carlos Pérez del Castillo, Président du Consortium.

Le plus grand des défis

«Nourrir le monde sans détruire la planète constitue le plus grand des défis auxquels l'humanité sera confrontée au cours des décennies à venir», a expliqué M. Pérez del Castillo.

Et d'ajouter: «Ce Protocole marque notre volonté de renforcer le partenariat établi avec la FAO, en cherchant des façons tangibles de coordonner nos actions. Nous sommes convaincus que ce partenariat renforcera notre capacité à passer à une échelle supérieure et à apporter une réponse commune et forte aux besoins mondiaux en matière de sécurité alimentaire.»

«Cet accord aidera à rendre les recherches du Consortium du GCRAI accessibles aux petits producteurs partout dans le monde», a commenté M. Graziano da Silva. 

«C'est là un partenariat important pour la FAO, puisque les programmes et les centres de recherche du Consortium du GCRAI peuvent contribuer de manière décisive à la réalisation des objectifs prioritaires de la FAO: éliminer la faim, produire et gérer les ressources selon une approche viable, réduire la pauvreté en milieu rural, améliorer la participation des petits agriculteurs dans les systèmes alimentaires et renforcer la résilience des collectivités rurales», a poursuivi le Directeur général de la FAO.

Dans le cadre d'un accord renouvelable de cinq ans, la FAO conseillera le Consortium du GCRAI sur les priorités de la recherche agricole en s'appuyant sur les travaux que mène l'Organisation pour ses États membres. La FAO tiendra le Consortium informé de ses programmes et de ses actions prioritaires.

Innover à une échelle supérieure

De son côté, le Consortium du GCRAI conseillera la FAO sur les possibilités de transposer à une plus grande échelle les innovations agricoles et les dernières avancées des programmes de recherche du GCRAI.

Un volet de la coopération avec la FAO consistera à rendre accessibles aux petits agriculteurs les technologies nouvelles mises au point par le GCRAI et par d'autres.  

Le Consortium du GCRAI est une organisation internationale composée de 15 centres engagés dans la recherche au service d'un avenir sûr sur le plan alimentaire. Son rôle principal consiste à superviser la mise en œuvre de la stratégie, du cadre de résultat et des programmes de recherche du GCRAI.

Soutenu financièrement par le Fonds du GCRAI, le Consortium a été établi en 2010 dans le but de réformer le Groupe consultatif sur la recherche agricole internationale, réseau mondial de centres de recherche agricole créé quarante ans plus tôt.

Les recherches du GCRAI sont consacrées à la réduction de la pauvreté en milieu rural, à l'accroissement de la sécurité alimentaire, à l'amélioration de la santé humaine et de la nutrition, et à la gestion plus viable des ressources naturelles. Ces recherches sont menées en étroite collaboration avec des centaines d'organisations partenaires, parmi lesquelles des instituts de recherche nationaux et régionaux, des organisations de la société civile, des universités et des entreprises privées.

La FAO a pour mission d'améliorer l'état nutritionnel, la productivité agricole, l'existence des populations rurales, et de contribuer à la croissance de l'économie mondiale. L'élimination de la faim et la sécurité alimentaire pour tous sont au cœur des efforts de la FAO - pour que chacun ait un accès régulier à une alimentation d'une qualité suffisante pour mener une vie saine et active.