FAO.org

Home > Mídias > Notícias
This article is not available in Portuguese.

Click this message to close.

Le FIDA et la FAO ciblent de petits projets agricoles en difficulté

Un don de 2,6 millions de dollars aidera les pays dans la gestion des investissements publics

Photo: ©FAO/Sailendra Kharel
La nouvelle initiative présente une approche plus stratégique de collaboration entre les organisations des Nations Unies

2 octobre 2013, Rome – La FAO et le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) ont lancé un nouveau projet conjoint pour aider les pays en développement – et plus particulièrement les Etats fragiles – à gérer plus efficacement les investissements publics dans la petite agriculture.

Les organismes des Nations Unies spécialisés dans l'alimentation co-financeront l'initiative de 2,6 millions de dollars ciblant les pays où l'absence d'une forte gouvernance nationale entraîne, pour les projets de développement, de grosses difficultés à obtenir les résultats escomptés.

Quinze projets seront ciblés dans dix pays sur une période de deux ans, la priorité étant donnée aux projets déjà en cours mais confrontés à des problèmes.

La Division du Centre d'investissements de la FAO qui pilote les efforts de l'Organisation visant à générer des investissements accrus dans l'agriculture et le développement rural collaborera avec les pays pour améliorer leur capacité de planifier et de mettre en œuvre les programmes d'investissement financés par le FIDA.

Kevin Cleaver, Vice-Président adjoint, responsable des programmes du FIDA, déclare: "C'est dans les états fragiles que l'on trouve la plus grande proportion de projets agricoles peu performants. Le FIDA a constaté que les problèmes majeurs sont liés à la faiblesse des institutions et de la gestion locales. Ce projet en co-financement affrontera aussi bien les besoins de renforcement des capacités que de développement des institutions de ces projets."

De son côté, Laurent Thomas, Sous-Directeur général de la FAO, chargé du Département de la Coopération technique, souligne: "Cette initiative présente une approche plus stratégique de collaboration qui permettra aux deux organisations des Nations Unies de mieux planifier et d'améliorer sensiblement l'efficacité et la qualité de leurs services aux Etats membres. Elle aboutira à de meilleurs résultats et, en dernière analyse, à un plus grand impact sur les moyens d'existence des populations bénéficiaires des programmes."

En septembre 2013, le Conseil exécutif du FIDA a approuvé un don de 2 millions de dollars en faveur du projet. La FAO et les pays participants ajouteront chacun 300 000 dollars au financement de l'initiative.

La FAO collabore régulièrement avec son organisation sœur par le biais du Programme de coopération FAO-FIDA qui a mis en œuvre, entre 1977 et 2012, plus de 300 opérations conjointes pour un montant de près de 9 milliards de dollars..