FAO.org

Home > Media > Notícias
This article is not available in Portuguese.

Click this message to close.

La FAO lance une pétition mondiale contre la faim

Jeremy Irons proteste contre le milliard d’affamés que compte la planète

Photo: ©FAO/Alessia Pierdomenico
De New York à Paris en passant par Yokohama des gens se sont ralliés à la campagne de la FAO contre la faim dans le monde
11 mai 2010, Rome - La FAO a donné aujourd'hui le coup d'envoi à une méga-pétition en ligne incitant le public à se révolter face au constat que près d'un milliard de personnes souffrent de la faim de par le monde.


La campagne 1billionhungry utilise des images fortes et un langage direct pour accrocher l'attention du public et illustrer la faim dans tous ses états. Son symbole est un sifflet jaune, encourageant les citoyens à siffler contre la faim.

La pétition sur Internet exhorte les gouvernements à accorder la priorité absolue à l'élimination de la faim.

"Nous devrions être très en colère face au fait scandaleux que nos semblables continuent à être victimes de la faim", a déclaré le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf.

"Si avez le même sentiment, je vous demande de manifester cette colère. Tous autant que vous êtes, riches et pauvres, jeunes et vieux, habitants des pays avancés et des pays en développement, exprimez votre colère contre la faim dans le monde en ajoutant votre nom à la pétition mondiale sur le site http://www.1billionhungry.org/", a-t-il déclaré.



La FAO souhaite que la pétition se propage sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et YouTube.

Un des points forts de la campagne est une vidéo promotionnelle réalisée avec l'acteur britannique Jeremy Irons, qui reprend le rôle d'un personnage révolté, campé par Peter Finch dans une célèbre scène du film Network qui lui a valu l'Oscar du meilleur acteur.

Soutien international

Le champion olympique d'athlétisme américain Carl Lewis et le footballeur français Patrick Vieira sont parmi les personnalités du monde des arts et des sports qui participent au lancement de la campagne.

L'Association des ligues européennes de football professionnel présente une vidéo où les footballeurs manifestent leur colère. L'EPFL parrainera également dans le courant de l'année une Journée de matchs contre la faim.

Les stars internationales de la chanson Anggun, Dee Dee Bridgewater, Dionne Warwick, Fanny Lu, Mory Kanté, Noa et Chucho Valdés ont fait don d'oeuvres musicales pour la campagne.

Le projet 1billionhungry bénéficie en outre du soutien actif d'un grand nombre d'organisations de la société civile, comme l'Association mondiale des guides et éclaireuses (AMGE), et d'une longue liste d'ONG qui se feront les promoteurs de la campagne en s'appuyant sur leurs propres réseaux de supporteurs.

"C'est une véritable injustice que plus d'un milliard d'êtres humains se couchent tous les soirs le ventre vide, et nous nous félicitons de l'engagement et de la détermination de la FAO à s'attaquer à ce fléau", a souligné Mme Katia Maia, responsable de la campagne Alimentation et Agriculture pour Oxfam International.

Cible manquée

Aux rythmes actuels de réduction de la faim, l'Objectif du Millénaire pour le développement consistant à réduire de moitié le pourcentage d'affamés d'ici 2015 ne pourra être atteint.

Sur un milliard de victimes de la faim dans le monde, 642 millions vivent en Asie et dans le Pacifique, 265 millions en Afrique subsaharienne, 53 millions en Amérique latine et aux Caraïbes, 42 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et 15 millions dans les pays développés.

La FAO estime que la production agricole mondiale devra augmenter de 70 pour cent pour nourrir les 9 milliards de personnes qui peupleront la planète en 2050.

L'aide au secteur agricole dans les pays en développement sera à l'ordre du jour du Sommet du G8 le mois prochain au Canada.

Des événements pour marquer le lancement de la campagne 1billionhungry ont été organisés dans plusieurs villes de par le monde. A Yokohama, par exemple, siège d'un centre d'organismes des Nations Unies, des banderoles publicitaires ont été installées sur les principaux sites de la ville. A Paris, étudiants et militants des ONG soutenant l'initiative se sont rassemblés devant la Tour Eiffel, armés de sifflets et arborant des T-shirts de la campagne.



Note aux journalistes: Le matériel de la campagne peut être téléchargé sur FTP