FAO.org

Home > Mídias > Notícias
This article is not available in Portuguese.

Click this message to close.

Une nouvelle approche au développement des aptitudes

La FAO soutient les initiatives des pays visant à répondre aux besoins locaux

Photo: ©FAO/Desmond Kwande
Dans les pays en développement, il faut prendre en compte les besoins des populations locales

12 mai 2011, Rome - Pour la FAO, le soutien aux pays afin qu'ils prennent eux-mêmes des initiatives en faveur de leur propre développement durable et de leur sécurité alimentaire est plus que jamais prioritaire. Cela a été souligné lors de la visite à la FAO, le 6 mai 2011, de la Secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, visite centrée sur l'envolée des prix alimentaires.

"[La communauté internationale] doit s'employer à soutenir les  pays afin qu'ils mènent à bonne fin des solutions qu'ils auront eux-mêmes pris l'initiative de concevoir et de mettre en œuvre. Nous voulons aider les pays et ceux qui y vivent et qui travaillent dans les champs à renforcer réellement dans le long terme leurs propres aptitudes en matière de croissance agricole", a déclaré notamment Hillary Clinton.

Le développement des aptitudes est maintenant reconnu comme une fonction essentielle de la FAO et une cérémonie de sensibilisation a eu lieu au siège de l'Organisation, à Rome, le 10 mai 2011, en vue d'attirer l'attention sur la nouvelle stratégie d'entreprise lancée dans ce domaine à la demande des pays membres.

Dans le cadre de cette nouvelle approche, les progrès en matière de développement ne seront pas seulement mesurés à l'aune des résultats à court terme, mais aussi par la façon dont la FAO œuvre avec les acteurs locaux, nationaux et régionaux. Les programmes de la FAO mettront davantage l'accent sur ​​le soutien en matière de politique, le partage des connaissances, les partenariats et la durabilité.

Un moteur de changement

"La FAO va au-delà de l'assistance technique traditionnelle en mettant en œuvre des approches plus larges et plus intégrées. En matière de connaissance, nous continuons à favoriser les méthodes et les outils qui relient les populations locales entre elles et avec leurs organismes communautaires. A cet égard, la FAO joue un rôle de soutien. Dans le même temps, nous allons améliorer la façon dont nous travaillons et nous concentrer sur le renforcement des approches à long terme, qui sont essentielles pour obtenir des résultats durables dans des domaines cruciaux comme le changement climatique, la sécurité alimentaire, la nutrition et la parité hommes-femmes", affirme Ann Tutwiler, Directrice générale adjointe de la FAO, responsable du segment Connaissance.

Des réussites

La formation demeure une composante essentielle du travail de la FAO ainsi qu'un outil indispensable, mais les efforts en cours doivent être déployés sur tous les fronts pour aider les pays à adopter des méthodes plus durables et favorisant le développement. 

L'Inde, par exemple, a adopté une approche durable pour cultiver le coton tout en réduisant l'utilisation des pesticides. La FAO a fait équipe avec des partenaires nationaux pour créer les fermes-écoles qui ont permis de former près de 50 000 agriculteurs dans quatre Etats indiens. Cela a permis la participation de 100 000 autres agriculteurs. Plusieurs Etats indiens ont adopté les fermes-écoles dans le cadre d'une approche officielle aux pratiques de gestion durable des champs. Les services de vulgarisation agricole et les politiques du pays furent réorientés et des partenariats furent créés entre les institutions scientifiques et de recherche, les universités et les décideurs politiques.

En Gambie, 78 pour cent des zones boisées sont gravement dégradées. Le gouvernement a admis qu'une meilleure gestion des forêts nécessitait une implication plus importante des communautés. Avec le concours du Département des forêts de Gambie, la FAO a œuvré en vue du développement de l'entreprenariat  au niveau local sur une base communautaire. Depuis, cette méthodologie a été incorporée aux programmes scolaires d'un grand nombre d'écoles techniques qui préparent les étudiants à la gestion des forêts. Résultat de ces efforts: plusieurs villages se sont engagés avec succès sur la voie du développement de l'entreprenariat sur une base communautaire.

Le développement des aptitudes doit être mené par le pays en vue de répondre aux besoins que le pays lui-même aura identifiés au travers de stratégies et de plans nationaux relatifs aux priorités. Au niveau local, la FAO s'implique et soutient ce processus en facilitant le développement des aptitudes, d'autant qu'avec cette nouvelle approche elle est en meilleure position pour ce faire.