FAO.org

Home > Mídias > Notícias
This article is not available in Portuguese.

Click this message to close.

Célébration à la FAO de la victoire contre la peste bovine

M. Jacques Diouf rend hommage à la coopération internationale

Photo: ©FAO/J. Thompson
La peste bovine a décimé le bétail à travers les continents pendant des siècles

25 juin 2011, Rome - C'est en présence de chefs d'Etat, de vice-présidents, de ministres et de hauts dignitaires internationaux que M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a inauguré aujourd'hui la plaque commémorative célébrant la victoire de la communauté internationale sur la peste bovine, une maladie mortelle du bétail qui a, pendant des siècles, représenté une menace pour les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire des populations.

Grâce à un programme coordonné par la FAO, l'éradication totale de la peste bovine représente une victoire certaine sur le virus responsable de la maladie. C'est, en fait, la première maladie animale à être éliminée de son milieu naturel grâce aux efforts déployés dans le cadre de la coopération internationale. Et c'est seulement la deuxième maladie à être ainsi éradiquée, après la variole chez l'homme.

«Au fil des années, j'ai souvent dit que le monde a les moyens nécessaires pour éliminer la faim, la malnutrition et l'extrême pauvreté», a déclaré M. Diouf.

«L'éradication totale de la peste bovine - une maladie qui a décimé le bétail, les buffles et de nombreuses autres espèces animales, domestiques ou sauvages - en est la preuve.»

C'est un succès majeur pour l'humanité. Depuis plus d'un millier d'années, la peste bovine s'est répandue sur les continents. Elle a anéanti des millions d'animaux, rendant précaires les conditions de vie et la sécurité alimentaire des populations.

La plaque commémorative au siège de la FAO cite les experts, les institutions techniques et financières et les Etats membres de l'Organisation pour leur travail exemplaire et leur collaboration dans l'effort d'éradication.

Parmi les personnalités présentes à la cérémonie, citons le président du Tchad M. Idriss Déby Itno, le président du Togo M. Faure Gnassingbé, la Vice Présidente de Gambie Mme Aja Dr. Isatou Njie, le Directeur général de l'OIE M. Bernard Vallat, l'ancien Secrétaire général de l'ONU M. Kofi Annan, le Nobel et vétérinaire M. Peter Doherty et les Ambassadeurs de bonne volonté de la FAO Anggun, Pierre Cardin et Mory Kanté.

La célébration s'est tenue lors de l'ouverture de la 37e session de la Conférence de la FAO (assemblée générale de l'Organisation qui se tient tous les deux ans pour voter le budget et le programme de travail). On s'attend à ce que la Conférence proclame officiellement, dans une résolution qui sera adoptée le 28 juin, que le monde a été enfin libéré de la peste bovine.

Depuis 1994, la FAO est le fer de lance du Programme d'éradication mondiale de la peste bovine. Elle a œuvré et œuvre en étroite coordination avec l'Organisation mondiale de la santé animale, l'Agence internationale de l'énergie atomique et d'autres partenaires, les gouvernements, les organisations non gouvernementales, les institutions régionales, notamment le Bureau interafricain des ressources animales, et les bailleurs de fonds comme l'Union européenne.

Le 27 juin, les chefs des services vétérinaires de plusieurs pays et d'autres experts du monde entier doivent se réunir au siège de la FAO, à Rome, pour discuter des mesures visant à préserver en laboratoire les échantillons restants du virus et des vaccins et pour évaluer les risques et les réponses à apporter dans la lutte contre d'autres maladies à fort impact.