FAO.org

Главная страница > СМИ > Новостная статья
Русская версия данной статьи недоступна.

Чтобы закрыть, щелкните мышью в окне сообщения.

A la Semaine mondiale de l’alimentation, la FAO célèbre avec le Pérou et la Bolivie l’héritage du quinoa

Récolte symbolique et table ronde marquent l’importance du quinoa et autres cultures sous-exploitées dans la lutte contre la faim

Photo: ©FAO/Giuseppe Carotenuto
Le Directeur général, la Première Dame du Pérou et la Ministre bolivienne lors de la récolte

17 octobre, 2013, Rome - Le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva, la Première Dame du Pérou et Ambassadrice spéciale pour l'Année internationale du quinoa, Nadine Heredia, et la Ministre bolivienne du développement rural et des terres, Nemecia Achacollo, ont participé aujourd'hui à une récolte symbolique de quinoa au siège de la FAO - récolte manuelle, comme elle est pratiquée depuis des siècles dans la région andine.

La récolte marquait le lancement d'une série d'événements organisés par la FAO visant à mettre en évidence l'importance du quinoa et d'autres cultures et céréales sous-exploitées dans la lutte contre la faim dans le cadre de l'l'Année internationale du quinoa. "Cette année, le quinoa est devenu notre nouvel allié contre la faim", a souligné M. Graziano da Silva.

A l'ouverture d'un débat sur le quinoa, le Directeur général de la FAO a également salué les avancées de ces derniers mois, en remerciant les deux pays andins pour le soutien apporté aux nombreuses activités menées aux quatre coins du globe. "Nous avons agi avec la conviction que le quinoa et d'autres céréales et cultures sous-exploitées peuvent jouer un rôle fondamental dans l'éradication de la faim et dans la promotion de régimes alimentaires plus sains", a déclaré M. Graziano da Silva.

"Au Pérou, nous sommes fiers d'être le berceau de cette céréale millénaire et un des principaux producteurs mondiaux. Il est important de récupérer les pratiques et savoirs ancestraux", a souligné la Première Dame du Pérou durant la récolte. En ce sens, Mme Heredia a affirmé que les célébrations de l'Année internationale du quinoa ont servi non seulement de tremplin pour faire connaître cette culture, mais aussi à attirer l'attention sur le travail des agriculteurs et à sauvegarder d'autres céréales et techniques agricoles andines.

Durant son allocution liminaire à la cérémonie de la Journée mondiale de l'alimentation qui s'est déroulée hier, Mme Heredia a également assuré qu'elle continuera à promouvoir "cette petite graine multicolore durant l'Année internationale de l'agriculture familiale 2014".

Le quinoa dans le monde: expériences et potentiel

Une conférence sur le quinoa intitulée Le quinoa dans le monde: expériences et potentiel a également été organisée aujourd'hui avec le double objectif de mettre l'accent sur les travaux conjoints accomplis par la FAO et le gouvernement bolivien pour veiller à une production durable du quinoa et de montrer son potentiel de développement en Europe.

Durant la conférence, la Ministre bolivienne Mme Achacollo, qui s'est déplacée à Rome avec une délégation de cultivateurs de quinoa, a remercié la FAO pour son aide et pour avoir soutenu la proposition de son pays de consacrer une année internationale au quinoa. Mme Achacollo a souligné en particulier le rôle de M. Graziano da Silva à l'époque où il dirigeait le Bureau régional de la FAO pour l'Amérique latine et les Caraïbes: "Avec peu de moyens, nous avons osé le faire", a-t-elle dit.

"Pour nous, cette Année internationale ne s'achève pas ici mais marque un point de départ. Il est capital de poursuivre ces travaux durant l'Année internationale de l'agriculture familiale", a ajouté Mme Achacolla. "Les Boliviens sont les gardiens d'un aliment sain et durable, cultivé depuis des millénaires, et notre souhait est de le partager avec le monde entier".

Parmi les autres participants figuraient: un agriculteur bolivien, qui a déclaré avoir apprécié l'importance accordée au quinoa en la surnommant 'graine d'or'; un expert de la FAO, qui a décrit les progrès accomplis grâce à l'assistance technique de la FAO; et des experts italiens, qui ont partagé leurs expériences sur la production de quinoa en Italie. Par ailleurs, un représentant de l'Expo Milan 2015 a expliqué comment sera présenté le quinoa durant la foire.