FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2008 :: Evaluation des ress…
Evaluation des ressources forestières à l'horizon 2010
Monitorage minutieux par télédétection et inventaires
16 juillet 2008, Rome - Devant les préoccupations croissantes liées à la déforestation de la planète, à la perte de carbone piégé par les forêts et au rôle de celles-ci dans le changement climatique, l’attention se tourne vers le monitorage des forêts en vue de les sauvegarder et de surveiller les émissions dues à la déforestation.

Conformément à l'engagement pris, cette année, par les Etats membres de la FAO et relatif à une nouvelle Evaluation mondiale des ressources forestières, un recueil de données exhaustif sur l’état des forêts du monde sera publié en 2010.

Dans le cadre de cette évaluation, la FAO, ses Etats membres et les organisations partenaires mènent des enquêtes par télédétection des forêts du monde.

Le but est d'améliorer les connaissances sur les changements d’utilisation des terres, notamment la déforestation, le reboisement et l’expansion naturelle des forêts.

L’évaluation couvrira toute la surface émergée de la terre avec 9 000 échantillons.

Durant le Sommet du G-8 qui s’est déroulé la semaine dernière, les dirigeants mondiaux ont “encouragé les mesures de réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts dans les pays en développement, notamment la mise au point d’un réseau international de monitorage des forêts tirant pari des initiatives existantes”.

Résultats prévus

L’enquête aura pour principaux résultats:

- des informations de base à l’échelle mondiale et régionale sur l’évolution des taux de déforestation, de boisement et d’expansion naturelle des forêts au cours des 30 dernières années;

- un cadre mondial et une méthodologie convenue pour le monitorage de l’évolution des forêts;

- un portail d’information offrant un accès facile aux images de télédétection;

- une capacité accrue de tous les pays en matière de suivi, d’évaluation et de notification sur les forêts et les changements d’affectation des terres.

L'évaluation prévue pour 2010 renforcera la capacité de tous les pays à suivre de près l'évolution de leurs propres forêts.

“Il y a une nécessité pressante d’améliorer le suivi des forêts au niveau national car la demande d’informations n’a jamais été aussi forte”, affirme M. Jan Heino, Sous-Directeur général de la FAO pour les forêts.

“Les processus nationaux de politiques s’efforcent d’affronter les questions intersectorielles comme la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire en relation aux forêts”, ajoute-t-il.

Renforcement des compétences

La FAO appuie les efforts des pays visant à combler l’écart de connaissances par des inventaires sur le terrain et des systèmes de suivi.

Le programme de systèmes nationaux de suivi et d’évaluation des ressources forestières de la FAO est opérationnel depuis 2000 dans un nombre croissant de pays.

Les évaluations des forêts et de l'utilisation des terres couvrent les terres boisées et les arbres hors forêts. Elles comprennent une vaste gamme de variables pour améliorer les connaissances sur les avantages sociaux, économiques et environnementaux des forêts.

L'objectif est de renforcer les compétences dans les pays en développement pour leur permettre de gérer à bon escient leur base d’informations forestières.

Un réseau mondial de spécialistes en monitorage forestier dans 176 pays partage informations et expériences, tandis que les évaluations sont pilotées par des experts nationaux.

Les équipes de terrain s’occupent des relevés de terrain et les experts nationaux interprètent les images par télédétection.

Rythme de déforestation alarmant

“La déforestation se poursuit au rythme alarmant d’environ 13 millions d’hectares par an. En associant les technologies de télédétection et la collecte de données sur le terrain, nous améliorons la qualité des deux méthodes. Cela permet d’offrir des données plus précises sur les tendances forestières et de nouvelles informations sur les causes de la déforestation et de la dégradation des forêts”, conclut M. Heino.
Contact:
Alison Small
Relations presse, FAO
alison.small@fao.org
(+39) 06 570 56292
(+39) 348 870 5221 (portable)

Contact:

Alison Small
Relations presse, FAO
alison.small@fao.org
(+39) 06 570 56292
(+39) 348 870 5221

Maimone/Freeby

Inventaire des ressources forestières dans le bassin du fleuve Pampanga, aux Philippines

Audio

"Les aires protégées font l'objet d'une attention particulière": Jean-Claude Matiba, Chef du Service des études économiques et statistiques, Direction générale des Eaux et Forêts, Ministère de l'économie forestière, eaux et pêches du Gabon (1'51") (mp3)

envoyer cette page
Evaluation des ressources forestières à l'horizon 2010
Monitorage minutieux par télédétection et inventaires
16 juillet 2008 - Devant les préoccupations croissantes liées à la déforestation de la planète, à la perte de carbone piégé par les forêts et au changement climatique, l’attention se tourne vers le monitorage des forêts en vue de les sauvegarder et de surveiller les émissions dues à la déforestation.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS