FAO :: Salle de presse :: Projets sur le terr… :: 2004 :: Lueur d'espoir au S…
Lueur d'espoir au Sri Lanka
Un programme d'urgence aide ce pays éprouvé par des années de conflits et de catastrophes naturelles
29 octobre 2004, Colombo, Sri Lanka -- Le conflit armé qui a sévi au Sri Lanka au cours des vingt dernières années a causé la mort de plus de 65 000 personnes, outre 800 000 personnes déplacées à l'intérieur du pays et un grand nombre de réfugiés.

Au nord et à l'est du pays, les moyens d'existence ont été détruits, les personnes de retour dans leurs villages se retrouvent face à la dévastation et aux mines anti-personnel. Le conflit a gravement nui à la production agricole, animale et halieutique et a engendré des niveaux de pauvreté jamais vus dans le pays auparavant.

Depuis le cessez-le-feu en 2002 dans le nord-est du Sri Lanka, le Programme d'aide d'urgence et de remise en état de la FAO a fourni une assistance aux agriculteurs rapatriés et autres groupes vulnérables.

Avant le conflit, 80 pour cent de la population du nord-est du Sri Lanka dépendait de façon directe ou indirecte de l'agriculture et de la pêche. La remise en état de cet important secteur, la revitalisation des économies rurales et la reprise de l'agriculture et de la pêche sont fondamentales pour la réussite du processus global de paix.

Travaillant en coopération avec des partenaires humanitaires comme les organismes des Nations Unies et des organisations non gouvernementales, la FAO offre aux ménages vulnérables les intrants et les outils de base pour faire redémarrer la production agricole et renforcer leur autonomie et leurs moyens d'existence.

La FAO contribue également aux efforts de remise en état de l'agriculture dans le sud du pays, qui a été durement frappé par une catastrophe naturelle. En 2002, les riziculteurs du sud-ouest ont connu les pires inondations en 50 ans, et de nombreuses familles ont perdu non seulement leurs récoltes et leurs semences, mais aussi leur logement et tous leurs biens.

Pour les aider à redémarrer, la FAO a fourni des semences de riz et des engrais aux petits riziculteurs les plus touchés.

En aidant à recréer des moyens d'existence agricoles dans les communautés dévastées par les catastrophes naturelles et dues à l'homme, la FAO a pour vocation de promouvoir la paix et la réconciliation et de renforcer les économies rurales au Sri Lanka.

Pour en savoir plus sur le programme d'urgence de la FAO en faveur des petits pêcheurs et agriculteurs au Sri Lanka, lire les autres articles dans la colonne de droite.



Suite du dossier…

Lueur d'espoir au Sri Lanka

Des outils pour repartir à zéro

Remise en état du secteur de la pêche dans une zone dévastée par les conflits

"L'inondation a tout emporté"

Contact:

Maria Kruse
Relations médias, FAO
maria.kruse@fao.org
(+39) 06 570 56524

FAO/M. Kruse

Les pêcheurs de Jaffna, une zone dévastée par des années de conflits, rentrent petit à petit chez eux.

FAO/M. Kruse

Dans le sud-ouest du pays, la FAO aide les riziculteurs à redémarrer après les inondations dévastatrices.

envoyer cette page
Lueur d'espoir au Sri Lanka
Un programme d'urgence aide ce pays éprouvé par des années de conflits et de catastrophes naturelles
En aidant à recréer des moyens d'existence agricoles dans les communautés dévastées par les catastrophes naturelles et les conflits, la FAO s'emploie à promouvoir la paix et la réconciliation et à renforcer les économies rurales au Sri Lanka.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS