FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2004 :: Capacité excédentai… :: Qu'est-ce que la ca…
Qu'est-ce que la capacité de pêche?
Selon une définition de base, la capacité de pêche est la capacité d'une flottille de capturer des poissons, mais un consensus n'a toujours pas été dégagé sur la façon dont cette capacité devrait être mesurée.

Des indicateurs sont généralement utilisés pour évaluer les niveaux de capacité. Le moyen le plus simple est de compter le nombre de bateaux dans une flottille. Mais des estimations plus précises prennent en compte d'autres facteurs: les types de bateaux qui constituent la flotte, y compris leur taille; la puissance de leurs moteurs; le nombre de sorties annuelles en mer; et le type de matériel qu'ils utilisent.

Même lorsque les règlements d'aménagement limitent la taille et/ou le tonnage des flottilles, la capacité des navires de capturer plus de poisson peut tout de même augmenter du fait des progrès technologiques, en particulier dans le matériel de repérage de poissons et les méthodes de pêche.

On appelle cela le capacity-creep, ce qui veut dire qu'en cas de surcapacité, la mise à l'arrêt des navires peut s'avérer n'être qu'une solution temporaire.

Toutefois, la surcapacité ne découle pas toujours de technologies de pêche plus performantes ou de bateaux plus gros et plus rapides. Elle peut être due tout simplement à des effectifs plus nombreux. Dans le monde en développement, la surcapacité tend à se généraliser lorsque de grands nombres de personnes pauvres dépendent de la pêche pour leur survie. Dans ce genre de situations, la surcapacité ne dérive d'aucun "capacity creep" technologique.

Où qu'elle soit, la surcapacité constitue un problème. A longue échéance, elle représente un gaspillage économique pour la société; même s'il s'agit d'un problème à court terme, la surcapacité se traduit fréquemment par la surpêche et d'autres problèmes, comme la pêche illégale, selon la FAO.

Les stratégies utilisées pour modérer la capacité de pêche varient d'un endroit à l'autre, et sont souvent liées entre elles. Elles vont des règles régissant quand et comment (ou si) de nouveaux navires de pêche peuvent entrer en activité, aux restrictions sur le type de matériel pouvant être utilisé, aux taxes et royalties qui découragent les investissements excessifs dans la pêche.

Cependant, selon la FAO, la seule solution durable consisterait à fixer, directement ou indirectement, des limites équitables et fermes régissant l'accès des pêcheurs aux stocks ichtyques.

Ceci peut se faire grâce à un système de gestion qui limite le nombre de participants aux pêches et qui repose sur des mécanismes de gestion basés sur les droits, dit l'Organisation. Ces mécanismes réorientent les mesures d'incitation influençant le secteur halieutique et les communautés de pêcheurs, en les modifiant de sorte qu'au lieu de se précipiter à prendre le plus de poisson possible avant les autres, les pêcheurs adaptent leurs efforts à des niveaux assurant une utilisation pérenne des ressources.
Focus on the issues title graphic/FAO

Suite du dossier…

Capacité excédentaire et pêche illicite: enjeux pour une pêche durable

Qu'est-ce que la capacité de pêche?

Aménager les capacités de pêche

Tendances des capacités de pêche mondiale

Capacité excédentaire: difficile de trouver des solutions, mais pas impossible

Pêche illicite et pêche de haute mer

Nouveaux outils dans le combat contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée

Contact:

George Kourous
Chargé d'information, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168

FAO/19821/R. Faidutti

La taille du bateau n'est pas le seul facteur à prendre en compte pour évaluer les niveaux de capacité

envoyer cette page
Qu'est-ce que la capacité de pêche?
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS