FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2004 :: Capacité excédentai… :: Tendances des capac…
Tendances des capacités de pêche mondiale
De 1970 à 1980, le nombre total de navires de pêche pontés dans le monde est passé de 600 000 à 800 000. En 1990, ce nombre avait encore augmenté de 400 000 unités, s'établissant à 1,2 million. En 1998, toutefois, seulement 100 000 bateaux de plus avaient été ajoutés à la liste.

En 1998, un peu plus de 1 pour cent de la flotte pontée (soit 19 992 bateaux) était de gros navires de plus de 100 tonnes de jauge brute mesurant plus de 24 m, selon le Lloyd's Register.

Suivre cette flottille de grands bateaux sert à comprendre la capacité, car ils représentent une part importante des débarquements totaux de poisson.

Selon l'analyse de la FAO, le nombre de constructions de nouveaux bateaux de ces dimensions - qui est passé de 500 unités/an dans les années 50 à plus de 2 500 unités/an dans les années 80 - a désormais régressé à une moyenne annuelle de 300 unités.

Malgré tout, les réductions dues aux pertes et aux épaves signifient que depuis 1992, la taille de cette flotte s'est stabilisée et que les navires vieillissent, selon le rapport de la FAO.

Mais il reste difficile d'évaluer dans quelle mesure les nouvelles technologies et autres améliorations de rendement ont neutralisé ces tendances, ajoute l'Organisation.

A l'échelle régionale, les pays d'Amérique du Nord, d'Europe et du sud-ouest du Pacifique comptent le plus grand nombre de bateaux de pêche opérant hors de leurs eaux territoriales, tandis que l'Afrique et le Pacifique du Sud-Ouest sont les régions comptant le plus de pays accordant un accès aux navires de pêches battant pavillon étranger.

Les pays suivants ont assuré plus de 80 pour cent des captures totales mondiales en 2002: Argentine, Canada, Chili, Chine, Danemark, Etats-Unis, Fédération de Russie, Islande, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Mexique, Maroc, Myanmar, Norvège, Pérou, Philippines, Province de Chine de Taiwan, République de Corée, Thaïlande et Vietnam.
Focus on the issues title graphic/FAO

Suite du dossier…

Capacité excédentaire et pêche illicite: enjeux pour une pêche durable

Qu'est-ce que la capacité de pêche?

Aménager les capacités de pêche

Tendances des capacités de pêche mondiale

Capacité excédentaire: difficile de trouver des solutions, mais pas impossible

Pêche illicite et pêche de haute mer

Nouveaux outils dans le combat contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée

Contact:

George Kourous
Chargé d'information, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168

FAO/17417/H Wagner

Dans l'ensemble, taille et tonnage de la flotte de pêche mondiale semblent se stabiliser

envoyer cette page
Tendances des capacités de pêche mondiale
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS