FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2004 :: Les moyens traditio… :: Les foires de semen…
Les foires de semences font revivre une tradition meurtrie
Chokwe, Mozambique - Lorsque les inondations ont dévasté le district en 2000, de nombreux organismes de secours ont envoyé des intrants agricoles, et notamment des semences. Mais certaines, venant des pays voisins ou même de lointains pays comme l'Amérique du Nord, n'étaient pas adaptées à l'écologie locale et n'ont pas obtenu de bons résultats.

Une meilleure solution à plus long terme pourrait être l'organisation de foires de semences locales, qui rassemblent les agriculteurs locaux ayant des excédents de semences de cultures vivrières traditionnelles à vendre ou à échanger.

Le gouvernement donne aux paysans les plus pauvres des bons d'échange de semences à utiliser à la foire. Ceci permet aux agriculteurs de choisir et de se procurer les variétés qu'ils préfèrent. Mis au point par le gouvernement et la FAO, le programme a déjà organisé deux foires qui ont vu une grande affluence dans la région.

"Les foires de semences ont pour vocation de revitaliser l'échange traditionnel de semences, qui a souffert des catastrophes," explique Francisca Langa, une vulgarisatrice de district. "Nous veillons à donner les bons aux femmes, qui sont généralement responsables des semences, car il s'agit d'un type de monnaie et les hommes seraient capables de les vendre".
FAO/G. Bizzarri

Suite du dossier…

Le Sida et l'agriculture: impact et réponse

Les foires de semences font revivre une tradition meurtrie

Affronter la crise des orphelins

Galerie photos: Orphelins, mais pas laissés-pour-compte

Contact:

Peter Lowrey
Relations médias, FAO
peter.lowrey@fao.org
(+39) 06 570 52762

Bureau des relations avec les médias
media-office@fao.org
(+39) 06 570 53625

FAO/G. Bizzarri

Francisca Langa, experte en vulgarisation, discute de la conservation des semences avec une fermière

envoyer cette page
Les foires de semences font revivre une tradition meurtrie
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS