FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2004 :: L'avenir de l'agric… :: Créer un système in…
Créer un système international de sauvegarde de la biodiversité agricole
Rôle-clé de la FAO
Le 29 juin marque une date mémorable dans les efforts de la FAO de sauvegarder la biodiversité agricole mondiale avec l'entrée en vigueur du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture.

Grâce à cet accord international révolutionnaire, les sélectionneurs, les agriculteurs et les institutions de recherche publiques et privées du monde entier seront en mesure d'accéder à une source plus vaste que jamais de ressources phytogénétiques.

Le traité abaissera considérablement les coûts de transaction pour l'échange de matériel phytogénétique entre les pays. Afin d'utiliser le matériel de reproduction de différents pays pour produire de nouvelles variétés, les sélectionneurs et les chercheurs n'auront plus besoin de recourir à des accords bilatéraux onéreux avec chaque pays.

En outre, les plus grandes collections de banques de gènes du monde, environ 600 000 échantillons, détenues par le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI), seront placées sous l'égide du traité.

Le traité permettra en outre aux pays en développement de renforcer leurs capacités de conservation et d'exploitation des ressources génétiques. Le partage des bénéfices comprendra l'échange d'information, l'accès et le transfert de technologies et le renforcement des capacités.

Dans certains cas, ceux qui commercialisent les plantes reproduites avec du matériel obtenu par le biais du traité devront verser une part équitable des avantages monétaires à un fonds d'affectation spéciale qui servira à aider les pays en développement à améliorer la conservation et l'utilisation durable des ressources phytogénétiques.

Sauvegarder les droits des agriculteurs

En outre, le traité reconnaît formellement le rôle décisif que les agriculteurs jouent dans la constitution et la conservation de la biodiversité agricole mondiale, exhortant les gouvernements à protéger et à promouvoir les droits des agriculteurs en sauvegardant les connaissances traditionnelles, en leur donnant l'occasion de participer aux décisions nationales sur les ressources phytogénétiques et en veillant à leur participation équitable aux bénéfices.

Mobiliser des ressources

Parallèlement au Traité, la FAO et l'Institut international des ressources phytogénétiques pour le compte des centres GCRAI sont en train de constituer un "Global Crop Diversity Trust". Il établira une dotation pour aider les pays en développement à maintenir des banques de gènes et à renforcer leurs capacités.

La dotation devrait atteindre 260 millions de dollars dont environ 45 ont déjà été promis.
FAO/Focus on biodiversity

Suite du dossier…

L'avenir de l'agriculture dépend de la biodiversité

Erosion de la diversité phytogénétique

Créer un système international de sauvegarde de la biodiversité agricole

Perte alarmante de races d'élevage

Les connaissances traditionnelles aident à comprendre les avantages de la biodiversité, menacée par le sida

S'efforcer de protéger la diversité biologique

Informations complémentaires

FAO/17714

Grâce au Traité international sur les ressources phytogénétiques, les agriculteurs auront un meilleur accès à une vaste sélection de ressources phytogénétiques.

FAO/12435/F. Botts

Les agriculteurs jouent un rôle-clé dans la constitution et la conservation de la biodiversité et devraient pouvoir prendre part aux décisions nationales sur les ressources phytogénétiques.

envoyer cette page
Créer un système international de sauvegarde de la biodiversité agricole
Rôle-clé de la FAO
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS