FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2005 :: Les communautés ren… :: Redonner sa product…
Redonner sa productivité à la terre
Outils, semences et engrais arrivent pour la campagne rizicole
Meulaboh, Indonésie – Pendant que les communautés agricoles victimes du tsunami préparent leurs champs pour la prochaine campagne rizicole, la FAO et une constellation d’ONG font une course contre la montre afin de leur fournir les outils nécessaires pour compenser la pénurie dramatique de main-d’œuvre.

Des dizaines de milliers de personnes ont trouvé la mort à Meulaboh et aux alentours, sur la côte occidentale de Sumatra, l’île où est située la province d’Aceh.

"Sur la côte ouest, le tsunami s’est abattu à la vitesse d’un cobra. Personne n’a eu le temps de fuir”, se souvient Ramadhan Nusfi, un expert national en logistique de l’antenne mise en place par la FAO. "Environ 80 pour cent des gens qui vivaient ici sont morts."

Les 20 pour cent qui ont survécu remercient leur bonne étoile durant des prières solennelles organisées récemment au charnier où reposent leurs familles, pendant que les agriculteurs attendent le bon moment pour préparer leurs champs pour les semis.

M. Nusfi et des ONG telles que Solidarités (France) se sont employés à fournir aux agriculteurs des tracteurs manuels, des batteuses, des semences de riz, des houes et des engrais pour insuffler une nouvelle vie aux rizières.

Des milliers de jeunes plants ont également été distribués. Ils recevront dans les délais voulus une cargaison de cacao, de mangues, de noix de coco et d’huile de palme. A Meulaboh, l’agriculture est mixte, les agriculteurs cultivant du riz, des cultures commerciales et fruitières.

Partager le matériel

A Kuala Tuha, un village situé à 20 km de Meulaboh, les agriculteurs ont reçu de la FAO des tracteurs manuels distribués par l’ONG Solidarités.

"Le tracteur accélère fortement les labours”, affirment Ruslia et Hasballah, deux membres d’un groupe d’agriculteurs qui partagent un des nouveaux engins. "Si la FAO ne nous l’avait pas donné, on n’aurait jamais pu l’acheter”, explique Hasballah; son voisin manifeste son assentiment d’un signe de tête.

Chaque groupe signe un contrat avec Solidarités, le Secours Catholique ou un autre partenaire de la FAO à Meulaboh. L’ONG Solidarités conserve le droit de reprendre le tracteur dans le cas très improbable où les agriculteurs ayant fait plusieurs demandes aient reçu plus d’une machine.

La FAO a remis en état ou est en train de contribuer à la restauration d’environ 7 000 hectares de rizières en Indonésie à travers la distribution de semences, d’engrais et de matériel agricole. L’Organisation est également en train de restaurer quelque 3 600 hectares de cultures secondaires, légumières et de cultures de plantation sur les terres arides.
FAO

Suite du dossier…

Les communautés renaissent: progrès visibles un an après le tsunami

Le rôle de la FAO après le tsunami

Aider les rescapés d’Aceh à se construire un avenir

Redonner sa productivité à la terre

Garantir une pisciculture durable

Concevoir une nouvelle flotte de pêche pour le Sri Lanka

Créer des villages modèles

Comment apporter des secours à plus de 50 îles

Les vergers de la Thaïlande à nouveau en fleurs

FAO/A. Berry

Le chargé de logistique de la FAO Ramadhan Nusfi vérifie les remorques qui font partie d’une expédition de secours à destination de Meulaboh, en Indonésie

FAO/A. Berry

Nouvelle culture de concombres dans la ville de Banda Aceh, frappée par le tsunami

envoyer cette page
Redonner sa productivité à la terre
Outils, semences et engrais arrivent pour la campagne rizicole
-
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS