FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2005 :: L'ennemi aux portes… :: Vacciner ou pas?
Vacciner ou pas?
Jakarta, Indonésie - L'Indonésie - avec la Chine et le Pakistan, l'un des trois pays d'Asie ayant choisi la vaccination plutôt que l'élimination de masse - explique que c'est une question de coût.

Java, qui compte 80 pour cent des animaux du pays, est si peuplée qu'une campagne rigoureuse d'abattage aurait exterminé quasiment toutes les volailles de l'île.

Après des pertes s'élevant, au bas mot, à 9 millions de volailles début 2004, les résultats du programme de vaccination sont "très prometteurs", avec seulement quelques cas de grippe aviaire signalés au début de la saison de grippe en 2005, se réjouit Mme Tri Satya Putri Naipospos, Directrice de la santé animale en Indonésie. La vaccination vient s'ajouter à l'abattage sélectif, au contrôle des mouvements et autres mesures.

Le pays compte éradiquer la grippe aviaire d'ici 2007. Les vétérinaires ont bien saisi le message et ont déjà vacciné 114 millions de volailles en 2004.

"L'OIE nous a fait comprendre que pour avoir un programme de vaccination, il faut une surveillance rigoureuse des résultats. Ceci demande beaucoup de ressources humaines et un vaste programme de diagnostic pour les travaux de laboratoire", dit-elle. "Nous avons besoin d'une aide internationale dans ces domaines."

Choisir la vaccination comme stratégie de lutte n'est pas une décision facile. Les campagnes de vaccination requièrent beaucoup d'infrastructures que certains pays ne peuvent se permettre. Dans les conditions actuelles en Asie, il faut des méthodes appropriées pour distinguer une volaille infectée d'une volaille vaccinée, d'où la difficulté de suivre le parcours de la maladie.

Pour les pays qui ont choisi la vaccination, la mise au point de vaccins moins onéreux et plus pratiques à utiliser sur le terrain est une priorité.

Photo FAO

Suite du dossier…

L'ennemi aux portes: Sauver fermes et populations de la grippe aviaire

Dettes et détresse: l'impact sur l'homme

A l'affût du virus en Indonésie

Vacciner ou pas?

Enrayer l'infection à la source - signes de succès

Une armée de volontaires pour la détection rapide de la grippe

Mieux vaut prévenir que guérir

FAO/A. Ariadi

Vaccination de volailles contre la grippe aviaire en Indonésie

envoyer cette page
Vacciner ou pas?
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS