FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2005 :: Marchés des produit… :: Principaux produits…
Principaux produits de base traités par le SOCO
Café

Le prix du café a plongé de 70 pour cent entre 1997 et 2001, mettant en péril les moyens d'existence de 25 millions de personnes et déclenchant des urgences alimentaires dans plusieurs pays d'Afrique et d'Amérique centrale. Selon le SOCO, «les cours du café ont chuté à un niveau inférieur à celui d'il y a trente ans».

Cacao

Les prix du cacao ont suivi une tendance similaire mais se sont redressés pour une courte durée en 2000, avant de vaciller fin 2003 lorsque l'offre s'est raffermie. Dans ce cas, explique la FAO, le marché a été affaibli davantage par la concurrence de «l'équivalent beurre de cacao», car l'Union européenne a assoupli ses réglementations sur l'utilisation de matières grasses pour remplacer une partie du beurre de cacao dans la composition du chocolat.

Sucre

Durant la deuxième moitié de la campagne agricole 2003/04, les cours mondiaux du sucre ont également subi une pression à la baisse causée par la production record et les excédents de stocks.

Produits horticoles

Les produits horticoles, comme les bananes et les oranges, demeurent sensibles à l'équilibre du marché. En 2003, l'accroissement de l'offre d'Amérique latine et l'atonie de la demande ont provoqué la contraction des prix des bananes. Les prix du jus d'orange concentré surgelé ont subi des effets analogues. Si la demande de fruits tropicaux a enregistré une croissance significative, les niveaux de prix restent sensibles au marché.

Produits laitiers et viande

Les cours internationaux des produits laitiers ont été soutenus ces derniers mois par des disponibilités d'exportation limitées et une demande d'importations continue. Cependant, les marchés internationaux de la viande ont été bouleversés par les flambées de maladies animales. Durant la première moitié de 2004, signale le SOCO, un tiers environ des exportations mondiales de viande a été affecté par les foyers de grippe aviaire ou par des cas identifiés d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB ou «maladie de la vache folle»). Les interdictions d'importer volailles et bovins des pays frappés par les maladies se traduisent par une hausse des prix pour les produits originaires des zones exemptes.

Fibres et matières premières

Le coton, le caoutchouc et le jute ont tous tiré profit de l'affermissement de la demande et de la croissance ralentie de l'offre. Les prix des cuirs et peaux, en revanche, se sont tassés durant l'année 2003 en raison de la faible demande et de l'accroissement de l'offre.

Céréales et oléagineux

Le SOCO indique que les cours internationaux de la plupart des céréales sont montés en flèche durant le second semestre de 2003, compte tenu des conditions difficiles du marché, à la différence des oléagineux, dont les prix ont enregistré une amélioration soutenue au cours des dernières années, par rapport aux bas niveaux de 1999-2000. Les producteurs ont réagi par un sérieux accroissement de la production. Compte tenu de la vigueur de la demande et des stocks relativement bas, tant la production que les cours mondiaux des oléagineux devraient continuer d'augmenter à court terme.



FAO/22511/L. Lizzie

Suite du dossier…

Marchés des produits de base: tendances mondiales, retombées locales

Baisse des recettes d'exportation des produits et des factures d'importations alimentaires

Principaux produits de base traités par le SOCO

Le déficit commercial du secteur alimentaire, une menace pour les pays les plus démunis

Le subventionnement du coton dans les pays riches provoque la baisse des cours dans le monde entier

Contact:

John Riddle
Relations médias, FAO
john.riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

Audio

Marchés d'exportation du café et du cacao: le point par Pascal Liu, spécialiste des produits horticoles à la FAO. (ram)

En mp3 (qualité broadcast, 613 Ko à télécharger) (unk)

FAO/A. Vitale

Les prix des oléagineux devraient continuer à augmenter à court terme

envoyer cette page
Principaux produits de base traités par le SOCO
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS