FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2006 :: Forêts et changemen… :: Les forêts, victime…
Les forêts, victimes des phénomènes climatiques extrêmes et de l’intensification des feux
Une conséquence du changement climatique touchant les forêts est l’accroissement des phénomènes climatiques extrêmes, qui peuvent causer des pertes d’arbres importantes. La valeur des arbres endommagés par l’ouragan Ivan en 2004 est estimée à des centaines de millions de dollars dans les 12 comtés des Etats-Unis les plus durement frappés (les comtés sont des régions administratives de taille moyenne, plus petits que les états).

En dehors de ces impacts directs, les inondations et les tempêtes peuvent également modifier les écoulements d’eau dont dépendent les arbres, nuisant à la santé des forêts.

La modification du climat a une autre conséquence: les espèces exotiques nuisibles qui envahissent les écosystèmes perturbés. Les changements de températures et de précipitations peuvent favoriser les infestations d’insectes, aussi bien dans les forêts boréales du nord que dans les plantations tempérées et de bois tropicaux, avec des conséquences dévastatrices.

Feux de forêt aggravés par le réchauffement

Ces changements escomptés des habitats des espèces forestières, de la composition des forêts et de la dimension et de la fréquence des populations d’insectes influeront également sur la dynamique des feux de forêt.

Bien que ceux-ci soient essentiellement provoqués par la main de l’homme, leur fréquence croissante peut être due aux températures plus élevées et à la modification des vents dérivant du changement climatique.

Les sécheresses régionales sont clairement liées à la fréquence et à l’intensité des incendies. Lors de la vague de chaleur qui a touché le Portugal durant l'été 2003, près de 400 000 hectares de forêt ont été brûlés, la plus vaste superficie boisée incendiée en une année dans toute l’histoire du pays.

Aider les forêts à réagir

"Les responsables forestiers devraient évaluer la vulnérabilité de leurs forêts et la sensibilité des essences aux conditions météorologiques extrêmes”, selon Dieter Schoene, un expert de forêts et de changement climatique de la FAO.

"Ils doivent commencer à envisager des mesures pour aider les forêts à faire face et à s’adapter au changement climatique, sinon les forêts ne survivront pas à longue échéance", ajoute-t-il.

Dans les pays en développement, les évaluations de la vulnérabilité forestière peuvent être effectuées dans le cadre des «Plans d’action nationaux d’adaptation» lancés par la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique. Ce programme prévoit d’aider les pays pauvres à identifier des actions prioritaires pour s’adapter aux effets négatifs du changement climatique.
Dossier de fond: Forêts et changement climatique

Suite du dossier…

Forêts et changement climatique

La hausse des températures modifiera la répartition des forêts

Les forêts, victimes des phénomènes climatiques extrêmes et de l’intensification des feux

Crédit: United Space National Aeronautics and Space Administration

Une conséquence du changement climatique sur les forêts est l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes

Crédit: United States Oceanic and Atmospheric Administration

La fréquence accrue des feux de forêt serait due en partie à l’élévation des températures et à la modification des vents dérivant du changement climatique

envoyer cette page
Les forêts, victimes des phénomènes climatiques extrêmes et de l’intensification des feux
-
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS