FAO :: Salle de presse :: Dossiers de fond :: 2007 :: Faire face à la pén… :: Chaque goutte compte
Chaque goutte compte
Des solutions simples et durables pour mieux gérer l’eau dans l’agriculture
Toute une gamme de techniques simples et accessibles aux petits exploitants peut accroître la production vivrière sans trop de prélèvements d’eau ou de dégâts à l’environnement.

“Certaines pratiques qui ne nécessitent pas d’investissement peuvent s’avérer très efficaces, mais les agriculteurs doivent en avoir connaissance”, affirme Pasquale Steduto, Chef du Service de mise en valeur et de gestion des ressources en eau. “Des services de vulgarisation bien rodés peuvent aider à promouvoir les techniques d’économies d’eau et améliorer le rendement hydraulique”.

La collecte de l’eau – irriguer les cultures avec le ruissellement des eaux pluviales – peut améliorer considérablement à la fois les rendements et la fiabilité de la production agricole.

L’irrigation au goutte-à-goutte, qui achemine l’eau uniquement à l’endroit et au moment opportuns, est plus efficace que l’inondation des champs ou l’utilisation d’arroseurs. Dans plusieurs pays, les résultats montrent que les agriculteurs qui sont passés de l’irrigation par aspersion à l’irrigation au goutte-à-goutte ont réduit leur consommation d’eau de 30 à 60 pour cent. Ainsi l’application par micro-dosage (“à la cuillère”) de la quantité optimale d’eau - et parfois d’engrais - aux cultures permet souvent d’accroître les rendements.

Eviter d’appliquer pesticides et engrais en quantités excessives permet d’améliorer la qualité de l’eau et la santé humaine.

Des pompes à pédale bon marché qui extraient l’eau d’irrigation des aquifères peu profonds ont accru la productivité des agriculteurs pauvres dans de nombreux pays d’Asie et d’Afrique. L'agriculteur a une maîtrise totale du calendrier et de la quantité d'eau pompée qui, étant donné les efforts nécessaires, est utilisée avec parcimonie. De petites pompes à moteur ont également révolutionné l’horticulture aux abords des villes.

L’épuration des eaux usées traitées pour l’irrigation est une autre solution qui présente d’énormes avantages, surtout au vu de l’urbanisation galopante. Une ville de 500 000 habitants avec une consommation quotidienne d’eau par personne de 120 litres produit chaque jour environ 48 000 m3 d’eaux usées. Ces eaux usées, une fois traitées, pourraient servir à irriguer 500 hectares.

Les substances nutritives contenues dans les effluents sont presque aussi précieuses que l’eau en elle-même. En général, les concentrations dans les effluents traités d’eaux usées courantes pourraient fournir tout l’azote et une bonne partie du phosphore et du potassium nécessaires pour la production agricole.

La modification des cultures et des préférences alimentaires peut aussi avoir des répercussions sur les utilisations de l’eau. Les politiques qui encouragent les gens à consommer moins d’aliments requérant beaucoup d’eau – comme, par exemple, manger du blé plutôt que du riz, de la volaille plutôt que du boeuf- peuvent accroître sensiblement le rendement de l’eau. Les pays disposant de ressources hydriques limitées pourraient accorder la priorité à la production de denrées agricoles nécessitant relativement peu d’eau et importer les autres.

“Les connaissances existent pour améliorer l’utilisation de l’eau”, affirme Pasquale Steduto. “Et on en tirerait des bénéfices sous de multiples aspects – emploi, environnement durable, avantages socio-économiques. Le problème est la mise en œuvre; les gens ont besoin d’incitations pour utiliser l’eau de façon plus efficace.”
FAO

Suite du dossier…

Faire face à la pénurie d'eau

Chaque goutte compte

Quand la pluie se fait attendre

Une goutte dans le sable

Affronter la pénurie d’eau dans l’Andhra Pradesh

Eau en commun, vision commune

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

FAO/11761

On économise l'eau en optant pour l'irrigation au goutte-à-goutte

FAO/22123/R. Messori

Les eaux usées traitées dans cette usine en Égypte sont recyclées pour irriguer les jeunes plants

envoyer cette page
Chaque goutte compte
Des solutions simples et durables pour mieux gérer l’eau dans l’agriculture
-
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS