FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: La FAO et l'IFS sig…
La FAO et l'IFS signent un accord en faveur de la recherche agricole dans les pays en développement
Priorité aux jeunes scientifiques des pays les moins avancés
5 mars 2004, Rome -- De jeunes scientifiques des pays en développement vont pouvoir bénéficier de bourses octroyées par la Fondation Internationale pour la Science (IFS) et de tout l'arsenal d'informations techniques de la FAO dans les domaines de l'agriculture, de la foresterie et des pêches, grâce à un accord signé récemment par les deux organisations.

Les principaux objectifs de l'accord consistent à renforcer les capacités scientifiques des pays en développement et offrir un soutien aux jeunes scientifiques des pays pauvres. Des activités conjointes seront lancées pour encourager le développement de la technologie et accroître les efforts de recherche dans les pays moins avancés.

IFS est une ONG indépendante qui souhaite aider de jeunes scientifiques à l'avenir prometteur dans les pays en développement. En 2003, IFS a octroyé 238 bourses à des chercheurs de 35 pays en développement.

M. Michael Stahl, Directeur de l'IFS, explique que son organisation encourage les jeunes scientifiques des pays à faible revenu à poser leur candidature, en particulier ceux appartenant aux pays les moins avancés qui ne peuvent guère fournir un accès au financement des projets de recherche.

Il a indiqué que les bourses IFS sont octroyées à hauteur de 12 000 dollars aux jeunes chercheurs les plus brillants, sur des thèmes de recherche allant de l'agriculture, à la foresterie, aux ressources en eau, aux pêches et aux plantes médicinales.

Parlant au nom de la FAO, Mme Isabel Alvarez, Chef du Service du développement de la recherche et de la technologie, a déclaré que l'accord crée une base de collaboration solide et efficace et garantit une harmonie et une synergie optimales dans les travaux des deux organisations. "Le but commun est de renforcer la capacité de recherche des pays en développement."

Evolution professionnelle

Olanrewaju B. Smith avait une trentaine d'années lorsqu'il reçut une bourse de l'IFS pour ses travaux de recherche sur le développement d'aliments pour le bétail par l'utilisation de résidus de récolte et de sous-produits agro-industriels. Il travaille désormais à la FAO pour le Forum mondial sur la recherche agricole (GFAR).

"J'enseignais à l'Unversité Obafemi Awolowo (Ile-Ife, Nigéria). La bourse m'a aidé à avancer dans ma carrière à l'Université tout en me donnant la possibilité d'accéder à d'autres sources de financement", a expliqué M. Smith.

Avec l'aide de la FAO, la stratégie de l'IFS consiste à identifier de jeunes chercheurs qui ont besoin d'une aide en début de carrière dans leur pays, afin d'éviter l'exode des cerveaux vers les pays développés. Une bourse peut ainsi contribuer au développement durable dans les pays les moins avancés.

L'accord FAO-IFS porte sur les points suivants:

  • Mise au point d'activités conjointes pour affronter les questions d'intérêt mutuel visant à encourager et renforcer les capacités de recherche et de technologie dans les pays en développement;
  • Promotion de synergies et élaboration de programmes en collaboration;
  • Harmonisation de bases de données existantes;
  • Promotion de l'adaptation et de l'adoption de technologies appropriées;
  • Co-parrainage et organisation de séminaires, d'ateliers et de consultations d'experts;
  • Renforcement des institutions et des capacités pour la recherche et la technologie en faveur du développement.


Contact:
Pierre Antonios
Relations médias, FAO
email: pierre.antonios@fao.org
Tel: (+39) 06 570 53473

Contact:

Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473

FAO/23100/J. Spaull

Chercheur de l'Institut indien de recherche agricole effectuant des expériences sur un plant de tomate

envoyer cette page
La FAO et l'IFS signent un accord en faveur de la recherche agricole dans les pays en développement
Priorité aux jeunes scientifiques des pays les moins avancés
5 mars 2004 -- De jeunes scientifiques des pays en développement vont pouvoir bénéficier de bourses octroyées par la Fondation Internationale pour la Science (IFS) et de tout l'arsenal d'informations techniques de la FAO dans les domaines de l'agriculture, de la foresterie et des pêches, grâce à un acord signé récemment par les deux organisations.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS