FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: Stocks céréaliers: …
Stocks céréaliers: la baisse se poursuit
Flambée des prix de la viande provoquée par les maladies animales et les restrictions à l'importation
15 juin 2004, Rome -- Pour la cinquième année consécutive, les stocks céréaliers mondiaux devraient régresser en 2004/2005 et ce, malgré une forte augmentation de la production estimée à 1 milliard 956 millions de tonnes pour 2004, selon le dernier rapport de la FAO sur les perspectives alimentaires (Food Outlook).

"Les perspectives de production sont bonnes, mais elles sont inférieures aux niveaux d'utilisation prévus", a indiqué Henri Josserand, Chef du Système mondial d'information et d'alerte rapide (Smiar) de la FAO. La tendance baissière des stocks céréaliers mondiaux se poursuit, réduisant la marge de manoeuvre en cas d'imprévu. De ce fait, les prix pourraient être plus volatiles ou grimper en 2004/2005, a-t-il dit en substance.

Selon le rapport, les maladies animales dans de grands pays exportateurs et les restrictions sur les importations ont entraîné une flambée des prix internationaux de la viande.

Les prix internationaux des produits laitiers étaient nettement au-dessus de la moyenne au cours du premier semestre 2004, du fait à la fois d'une demande d'importation soutenue et de quantités limitées destinées à l'exportation. Ces prix devraient rester élevés durant les derniers mois de 2004.

Commerce en diminution

Selon les premières estimations, le commerce mondial des céréales pour 2004/2005 devrait se situer, en valeur, autour de 229,7 millions de tonnes, soit 3,4 % de moins que l'année précédente.

Cette diminution s'explique à la fois par de bonnes récoltes dans les pays importateurs et par un regain de production en Europe.

En ce qui concerne le riz, des disponibilités plus faibles dans les principaux pays exportateurs devraient réduire le volume des transactions.

Au contraire, le commerce du manioc devrait augmenter en 2004 du fait d'une forte augmentation de la production. La Chine pourrait importer de grandes quantités de manioc, ce qui entraînerait un raffermissement des prix internationaux.

Les plantes oléagineuses

Après avoir augmenté durant plusieurs mois, les prix internationaux de la plupart des céréales ont enregistré un mouvement inverse au cours des dernières semaines du fait de bonns perspectives pour 2004, selon le rapport. Les prix du riz ont également baissé après que la Chine et la Thaïlande eurent réapprovisionné leurs marchés nationaux de cette denrée.

Les prix internationaux des plantes oléagineuses ont fortement augmenté au cours des derniers mois, du fait à la fois de la faiblesse de l'offre de soja et du ralentissement de la production d'huile de palme.

La production mondiale de légumineuses devrait atteindre le chiffre record de 60 millions de tonnes en 2004, selon le rapport qui prédit, en conséquence, une augmentation de la production et du commerce de ces denrées pour 2004.

Le Smiar publie le rapport Perspectives alimentaires (Food Outlook) quatre fois par an. La prochaine édition sera datée de la mi-septembre.


Contact:
John Riddle
Relations médias, FAO
John.Riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

Contact:

John Riddle
Relations médias, FAO
john.riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

G. Bizzarri, FAO 19682

Récolte du riz en famille

envoyer cette page
Stocks céréaliers: la baisse se poursuit
Flambée des prix de la viande provoquée par les maladies animales et les restrictions à l'importation
15 juin 2004 -- Pour la cinquième année consécutive, les stocks céréaliers mondiaux devraient régresser en 2004/2005 et ce, malgré une forte augmentation de la production.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS