FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: Criquet pèlerin: da…
Criquet pèlerin: davantage d'essaims envahissent le Sahel
Le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Sénégal touchés; amélioration dans le nord-ouest de l'Afrique
27 juillet 2004, Rome -- Le nombre d'essaims de criquet pèlerin ayant envahi à partir du nord-ouest de l'Afrique les zones de culture en Mauritanie, au Sénégal et au Mali s'est accru au cours des deux dernières semaines, selon le dernier rapport de la FAO sur la situation acridienne.

La situation semble s'améliorer dans le nord-ouest de l'Afrique où des opérations de lutte intensive se déroulent depuis février dernier.

Aucun essaim n'a été signalé au Tchad et au Darfour (Soudan), mais le risque demeure élevé pour ces deux pays. Des essaims pourraient se déplacer vers le Burkina Faso, met en garde la FAO.

Aide supplémentaire requise

Jusqu'ici, 9 millions de dollars ont été octroyés dans le cadre de l'aide d'urgence. La contribution de la FAO a atteint près de 2 millions de dollars et celle des bailleurs de fonds, 7 millions.

Chacun des pays affectés a également apporté une contribution substantielle à la lutte contre le criquet.

Plusieurs pays ont lancé des appels pour une aide internationale supplémentaire en appui aux efforts nationaux visant à empêcher une invasion généralisée.

Le criquet pèlerin au Sahel

A la mi-juillet, en Mauritanie, plusieurs essaims ont été observés en train de traverser la région centrale de l'Adrar des Iforas en direction du sud. Des plantations de palmiers dattiers ont été dévastées au cours de leur passage.

La plupart des essaims se sont dispersés dans les zones de reproduction estivale du sud de la Mauritanie. D'autres ont poursuivi leur progression en direction du nord-est du Sénégal et de la partie occidentale du Mali.

Les pluies estivales abondantes qui sont tombées dans le Sahel ont créé des conditions écologiques favorables à la reproduction des criquets pèlerins dont le nombre devrait s'accroître en Afrique de l'Ouest.

Les campagnes de lutte organisées dans le Sahel sont entravées par l'insuffisance des moyens et la difficulté à localiser et à traiter des essaims très mobiles. En 2004, 182 000 hectares avaient été traités en Mauritanie et 900 hectares au Sénégal.

Des représentants de neuf pays sont réunis aujourd'hui (27 juillet) à Alger pour se concerter sur les campagnes de lutte qu'il convient de lancer cet été.

Afrique du Nord-Ouest

Des opérations de lutte intensive aérienne et terrestre se poursuivent en Afrique du Nord-0uest où plus de 5 millions d'hectares ont été traités jusqu'ici cette année.

Vers la mi-juillet, le nombre d'hectares traités au Maroc et en Libye était en recul, ce qui laisse à penser que la situation commence à s'améliorer dans ces deux pays.

Quelques chiffres

Dans la lutte contre le criquet, il convient d'utiliser des produits appropriés afin de réduire au minimum les risques sur l'environnement et la santé. L'utilisation de produits alternatifs, notamment les pesticides biologiques, est encouragée par la FAO.

Un criquet pèlerin dévore tous les jours son propre poids en nourriture, soit 2 grammes. La taille des essaims peut varier de moins d'un kilomètre carré à plusieurs centaines de kilomètres carrés.

On compte 50 millions de criquets pèlerins par kilomètre carré dans un essaim de densité moyenne. Le nombre total de criquets pèlerins dans un essaim varie de quelques centaines de millions à plusieurs milliards.

Un essaim est capable de parcourir plus de 100 kilomètres par jour, soit 3 500 kilomètres en un mois. Une tonne de criquets pèlerins (soit une petite fraction d'un essaim moyen) mange en un seul jour autant que 10 éléphants ou 25 dromadaires ou 2 500 personnes.

Contact:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105

Contact:

Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105

FAO/14229/G. Tortoli

Le criquet pèlerin, un redoutable ravageur

envoyer cette page
Criquet pèlerin: davantage d'essaims envahissent le Sahel
Le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Sénégal touchés; amélioration dans le nord-ouest de l'Afrique
27 juillet 2004 -- Le nombre d'essaims de criquet pèlerin ayant envahi à partir du nord-ouest de l'Afrique les zones de culture en Mauritanie, au Sénégal et au Mali s'est accru au cours des deux dernières semaines, selon le dernier rapport de la FAO sur la situation acridienne.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS