FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: Collaboration FAO-I…
Collaboration FAO-Inde pour contrer la sécheresse
Assistance de 13,9 millions d'euros des Pays-Bas aux institutions nationales
13 août 2004, Rome -- Dans le cadre d'un modèle novateur d'aide au développement qui confie la gestion des projets à des institutions nationales, la FAO a signé cette semaine des accords avec trois organisations indiennes afin de renforcer la gestion des ressources en terre et en eau dans des zones où les paysans pauvres sont confrontés à la sécheresse.

Les projets, financés par les Pays-Bas à hauteur de 13,9 millions d'euros, seront mis en œuvre par deux organisations non gouvernementales et une université agricole étatique dans les Etats de l'Andhra Pradesh, du Karnataka et du Tamil Nadu. La FAO fournira son assistance technique aux projets.

Ces Etats ont souffert de la sécheresse et d'une baisse de la productivité agricole causée par l'exploitation non durable des sols et de l'eau.

Une première pour la FAO

« C'est la première fois que nous avons des projets fondés sur ce type de modèle » a déclaré M. Mafa Chipeta, Directeur de la Division de l'assistance aux politiques de la FAO.

Ces dernières années, les conditions dans lesquelles la FAO réalisait des projets d'assistance technique dans un certain nombre de pays se sont progressivement modifiées.

A mesure que les pays acquéraient des compétences dans les domaines technique et de la gestion, beaucoup ont commencé à chercher des modèles « d'exécution nationale » pour les projets de développement, c'est à dire des modèles confiant la gestion des projets au gouvernement ou à des institutions nationales.

Vu cette évolution, la FAO a commencé à modifier certaines de ses procédures et, en décembre, elle a approuvé trois accords de partenariats pour le développement pour des projets exécutés par les nationaux.

« Il s'agissait d'un arrangement de type nouveau comprenant un certain nombre de questions juridiques, opérationnelles et administratives à résoudre », a indiqué M. Chipeta.

Dans le cadre de tels arrangements, la FAO n'est plus directement responsable des choix techniques faits lors de l'exécution des projets, mais elle aide les institutions nationales chargées de cette exécution à prendre des décisions appropriées.

« Nous voulons faciliter le processus du développement au niveau du pays et nous fournirons les services nécessaires à cette fin », a précisé M. Chipeta.

Améliorer les moyens d'existence

« Le nouveau gouvernement indien a donné la priorité à l'amélioration des moyens d'existence des paysans et des collectivités rurales, notamment dans les zones arides », a déclaré M. Daniel Gustafson, représentant de la FAO en Inde. « Ces trois projets s'inscrivent exactement dans cette priorité. »

Sur le Plateau du Deccan, au sud de l'Inde, où des pratiques inappropriées d'utilisation des sols et l'appauvrissement de la végétation ont rendu l'agriculture de moins en moins viable en cas de pluviosité faible ou incertaine, la FAO va collaborer avec une ONG locale, AME Foundation.

Cette collaboration vise à améliorer la gestion des ressources en eau et à promouvoir des pratiques culturales alternatives pour renforcer la sécurité alimentaire et améliorer les moyens d'existence des paysans.

Les deux autres projets, gérés par Bharathi Integrated Rural Development Society et Acharya N. G. Ranga Agricultural University - situés tous les deux dans l'Andhra Pradesh - s'attaqueront aussi aux problèmes de la gestion de l'eau et promouvront des pratiques d'agriculture durable.

Tous les projets préconisent une approche participative impliquant, dans le processus de décision, les associations locales de fermiers, les ONG et les services gouvernementaux concernés.

« Ces projets vont fournir des enseignements importants sur la manière d'améliorer la sécurité alimentaire par une meilleure gestion des ressources en terre et en eau grâce notamment aux approches participatives à base communautaire », a déclaré M. Gustafson. « Ce programme représente un échange bilatéral de connaissances entre la FAO et ses partenaires. »

Contact :
Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146

envoyer cette page
Collaboration FAO-Inde pour contrer la sécheresse
Assistance de 13,9 millions d'euros des Pays-Bas aux institutions nationales
13 août 2004 -- Dans le cadre d'un modèle novateur d'aide au développement qui confie la gestion des projets à des institutions nationales, la FAO a signé cette semaine des accords avec trois organisations indiennes afin de renforcer la gestion des ressources en terre et en eau dans des zones où les paysans pauvres sont confrontés à la sécheresse.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS