FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: PSSA: de la phase p… :: Volonté et action p…
Volonté et action politiques pour éliminer la faim
Parmi les pays qui ont relevé le défi de traduire les efforts d'élimination de la faim en programmes de grande envergure figure le Nigéria, qui s'est engagé à appliquer son programme de sécurité alimentaire dans tout le pays, ce qui n'est pas une mince affaire vu sa population de plus de 130 millions d'habitants.

Dans une présentation au Groupe, S.A. Ingawa, coordonnateur du Programme national du PSSA au Nigéria, a présenté ses activités et celles du volet de Coopération Sud-Sud dans le pays où fonctionne le plus vaste programme PSSA, avec un budget de 68 millions de dollars, entièrement financé par le Gouvernement du Nigéria.

Les activités PSSA du pays touchent environ 35 000 familles. En 2002, le Nigéria s'est lancé dans un processus quinquennal d'élargissement visant à faire bénéficier 1 million de personnes de son programme intégré de sécurité alimentaire, comprenant les volets suivants : irrigation, amélioration de la fertilité des sols, intensification des cultures, production et santé animales, aquaculture et pêches artisanales, commercialisation, stockage et transformation.

L'appropriation nationale est un élément fondamental du programme nigérian, la FAO offrant un soutien administratif et technique sur le terrain. Cette collaboration a été saluée comme une forme véritable de partenariat par la délégation du Nigéria.

Un autre pays résolu à élargir ses activités PSSA au-delà de la phase pilote est le Pakistan. Son Ambassadeur et Représentant Permanent auprès de la FAO, S.E. Mirza Qamar Beg, a fait une brève présentation du PSSA dans son pays.

Sur la base des réalisations de la phase pilote, le PSSA du Pakistan a été étendu à 109 villages dans tout le pays dans le cadre du Programme d'optimisation des cultures, avec des fonds du gouvernement de 8,7 millions de dollars. Quelque 23 000 ménages en bénéficieront au cours des quatre prochaines années. En outre, le Président du Pakistan a récemment demandé que le programme soit étendu à 1 000 villages.

Les exemples du Nigéria et du Pakistan font partie d'une tendance croissante vers des programmes nationaux de sécurité alimentaire intégrés, qui ne se limitent plus strictement à l'agriculture mais commencent à affronter de nombreux autres problèmes liés aux contraintes d'ordre politique et institutionnels, qui contribuent à la faim dans le pays.

De nouvelles façons de collaborer

Tout comme c'est le cas au Nigéria, le nombre et l'envergure croissants des programmes nationaux sont liés à une meilleure appropriation nationale, la FAO fournissant un appui technique et administratif.

Cette collaboration fonctionne dans un certain nombre de pays, qui ont demandé au PSSA une aide à la mise en œuvre de vastes programmes de sécurité alimentaire. Le plus connu de ces programmes est probablement le Programme Fome Zero (faim zéro) du Brésil mis en place par son Président Luis Inácio Lula da Silva dans le but d'éradiquer la faim au cours de son premier mandat de quatre ans.

Le Président de la Sierra Leone, Alhaji Dr. Ahmad Tejan Kabbah, a lancé l'Opération "Nourrir la Nation" pour donner suite à son engagement d'éliminer la faim d'ici à 2007. Des programmes analogues de grande envergure sont en cours au Cambodge, en Chine, au Guatemala, au Mexique, au Mozambique, au Venezuela et dans plusieurs autres pays.

Dans ces pays, le PSSA fournit un appui technique essentiel tout en offrant des modèles d'élargissement des programmes dont d'autres nations peuvent s'inspirer. Chaque semaine, de nouveaux pays se présentent, montrant un engagement renouvelé à atteindre le but de réduire la faim d'ici à 2015.

Suite du dossier…

PSSA: de la phase pilote aux programmes nationaux

Volonté et action politiques pour éliminer la faim

Contact:

Teresa Buerkle
Chargée d'information, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146

envoyer cette page
Volonté et action politiques pour éliminer la faim
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
 
RSS