FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: Décennie L'eau, …
Décennie "L'eau, source de vie": Des politiques appropriées permettraient de mieux utiliser l'eau
Il faut une tonne d'eau pour produire un kilogramme de blé
21 mars 2005, Rome - "Des politiques appropriées et une bonne gouvernance sont nécessaires pour inciter les agriculteurs à mieux utiliser l'eau", souligne la FAO dans un message à la veille de la Décennie internationale d'action, L'eau source de vie (2005-2015), qui sera lancée demain par les Nations Unies, à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau.

L'agriculture est le plus grand consommateur d'eau. En moyenne, il faut une tonne d'eau pour produire un kilogramme de blé. La plus grande partie de l'eau utilisée par les cultures provient de l'humidité d'origine pluviale emmagasinée dans les sols.

L'irrigation couvre 20 pour cent des terres cultivées, mais elle représente 40 pour cent de la production agricole mondiale. En assurant l'accès à l'eau, elle joue un rôle stratégique dans la production agricole.

La demande en nourriture n'est pas négociable

"La demande en nourriture n'est pas négociable. Pour satisfaire cette demande entre 2000 et 2030, la production de cultures vivrières des pays en développement devrait augmenter de 67 pour cent. Dans le même temps, l'accroissement soutenu de la productivité devrait permettre de limiter l'augmentation des volumes d'eau utilisés en agriculture à environ 14 pour cent", a déclaré M. Kenji Yoshinaga, Directeur de la Division de la mise en valeur des terres et des eaux à la FAO.

Dans le passé, les grands projets d'irrigation subventionnés par l'Etat avaient largement contribué à doper la production agricole et à améliorer les moyens d'existence des agriculteurs tout en réduisant les coûts des produits vivriers et ce, au profit des populations aussi bien urbaines que rurales. Toutefois, ils ont été lents à s'adapter aux changements rapides de l'environnement économique et le coût de leur impact sur la nature a été largement sous-estimé.

La plupart de ces systèmes ne sont pas bien équipés aux plans institutionnel et technique pour relever le double défi du manque d'eau croissant et de la nécessité de diversifier l'agriculture du fait de l'évolution des marchés et de la mondialisation rampante, selon la FAO.

Répondre aux besoins des agriculteurs

"Une modernisation de l'agriculture irriguée s'appuyant sur le perfectionnement technologique et la réforme institutionnelle sera essentielle pour assurer l'indispensable accroissement de la productivité de l'eau," a déclaré, de son côté, M. Jean-Marc Faurès, expert en maîtrise de l'eau à la FAO.

"Les institutions d'irrigation doivent répondre aux besoins des agriculteurs en leur garantissant une alimentation en eau souple et fiable, en augmentant la transparence de sa gestion et en dosant judicieusement l'efficacité et l'égalité de l'accès", a-t-il ajouté.

"Avec la diminution des ressources en eau et l'accroissement de la concurrence entre les secteurs économiques, l'agriculture est maintenant sur la sellette. L'adaptation des politiques agricoles aux changements est une nécessité."

Les cas abondent où le développement des ressources en eau s'est traduit par des dégâts écologiques très importants. Il est indispensable de trouver de nouvelles voies pour atténuer l'impact négatif de l'agriculture. Ce faisant, on sauvegarderait l'intégrité et la productivité des écosystèmes tout en mettant l'agriculture en condition de contribuer à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à la croissance économique.

"Il est temps de procéder à une véritable évaluation de l'eau grâce à un mécanisme qui irait au-delà de l'aspect économique pour englober la valeur de cette ressource aux plans social, environnemental et de l'équité," a affirmé M. Yoshinaga.

Cette question est particulièrement importante en Afrique où la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté demeurent des préoccupations immédiates. L'Afrique doit continuer d'investir dans l'agriculture et l'initiative du NEPAD, qui a mis l'accent sur l'agriculture, les infrastructures et les marchés, devrait aider à relever ces défis, selon la FAO.

Un défi complexe

Le secteur agricole est confronté à un défi complexe: produire davantage d'aliments de meilleure qualité tout en utilisant moins d'eau par unité produite; offrir aux populations rurales les ressources et les possibilités qui leur permettraient de mener une vie saine et productive; utiliser des technologies propres garantissant un environnement durable; et participer de manière productive aux économies locales et nationales.

Tout cela nécessitera non seulement une modification des comportements mais aussi des investissements bien ciblés dans les infrastructures, la modernisation, la restructuration des institutions et l'amélioration des connaissances techniques des agriculteurs et des gestionnaires de l'eau.

La Décennie internationale d'action, L'eau, source de vie, offre une occasion unique d'adapter les politiques de développement agricole et rural, d'accélérer l'évolution de la gestion de l'irrigation et de favoriser, grâce à des lois et des institutions adéquates pour gérer l'eau, l'intégration des besoins sociaux, économiques et écologiques des populations rurales, selon la FAO.

Contact:
Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473


Contact:

Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473

FAO/19047/R. Faidutti

Une bonne gestion de l'eau est indispensable

Audio

Interview à la Radio des Nations Unies de Daniel Renault, Fonctionnaire principal de la FAO pour la gestion de l'eau et de l'irrigation (ram)

envoyer cette page
Décennie "L'eau, source de vie": Des politiques appropriées permettraient de mieux utiliser l'eau
Il faut une tonne d'eau pour produire un kilogramme de blé
21 mars 2005 - "Des politiques appropriées et une bonne gouvernance sont nécessaires pour inciter les agriculteurs à mieux utiliser l'eau", souligne la FAO dans un message à la veille de la Décennie internationale d'action, L'eau source de vie.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS