FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: Grippe aviaire: la …
Grippe aviaire: la FAO envoie des experts en RPD de Corée
L'agence offre son assistance pour contrôler l'épidémie
30 mars 2005, Bangkok/Rome - La FAO a envoyé un vétérinaire à Pyongyang en République populaire démocratique de Corée pour recueillir davantage d'informations sur l'étendue actuelle de l'épidémie d'influenza aviaire dans ce pays et évaluer l'aide nécessaire pour contrôler le virus.

Deux autres experts de la FAO - l'un en provenance de Chine, l'autre d'Australie - rejoindront Pyongyang dans les prochains jours.

La République populaire démocratique de Corée a informé la FAO de l'apparition de la maladie dans deux ou trois élevages. En réponse, l'Organisation a envoyé des kits de diagnostic d'influenza aviaire pour soutenir les efforts nationaux de contrôle de l'épidémie.

La production de volaille est l'un des rares secteurs en expansion du pays. En 2004, le nombre de volailles était estimé à 25,5 millions, soit deux fois plus qu'en 1997.

Suite à de graves pénuries alimentaires, l'apport de protéines animales reste très limité en Corée du Nord. La réhabilitation du secteur de la volaille contribuerait donc à améliorer la situation nutritionnelle de la population, environ 22,5 millions de personnes.

La RPD de Corée est l'un des pays les plus pauvres du monde. En 2000-2002, on estimait à 8 millions le nombre de personnes sous-alimentées de manière chronique.

La propagation de la maladie à la Corée du Nord souligne le besoin d'une étroite coopération régionale, a déclaré la FAO. La Corée du Nord bénéficie déjà d'un projet régional de la FAO, qui couvre également la Chine, la Mongolie et la République de Corée.

Le projet vise à améliorer et moderniser les laboratoires vétérinaires, à créer un réseau de partage de l'information épidémiologique et à fournir des équipements pour contrôler et prévenir la grippe aviaire.

Un atelier national sur la grippe aviaire se tiendra bientôt en Corée du Nord afin d'améliorer la sensibilisation sur la maladie, les méthodes de contrôle, les diagnostics des laboratoires et les bonnes pratiques d'élevage. L'atelier est organisé conjointement par le gouvernement et la FAO.

Il est essentiel de combattre le virus de la grippe aviaire dans les élevages de poulets et de canards, y compris les volailles élevées en liberté, afin de réduire les risques d'une pandémie humaine, a déclaré l'agence des Nations Unies.




Contact:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105

Contact:

Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105

envoyer cette page
Grippe aviaire: la FAO envoie des experts en RPD de Corée
L'agence offre son assistance pour contrôler l'épidémie
30 mars 2005 - La FAO a envoyé un vétérinaire à Pyongyang en Corée du Nord pour recueillir davantage d'informations sur l'étendue actuelle de l'épidémie d'influenza aviaire dans ce pays et évaluer l'aide nécessaire pour contrôler le virus.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS