FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: De nouveaux règleme…
De nouveaux règlements de pêche en Méditerranée entrent en vigueur
Sauvegarder les habitats en eau profonde et réduire les captures accessoires
5 septembre 2005, Rome -- De nouveaux règlements de la pêche visant à sauvegarder les ressources halieutiques de la mer Méditerranée sont entrés en vigueur aujourd'hui.

Ces mesures, convenues par les 24 membres* de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM), sont maintenant appliquées au niveau national par tous les États membres de la CGPM.

Protéger les stocks reproducteurs pour garantir la viabilité des pêcheries

Parmi les nouvelles mesures en vigueur, on note l'interdiction d'utiliser des chaluts et dragues remorqués à des profondeurs supérieures à 1 000 mètres.

Dans la logique de ce que la FAO appelle l'«approche de précaution appliquée à l'aménagement des pêches», cette interdiction a pour objet de protéger les habitats fragiles des grands fonds marins ainsi que les poissons à croissance lente qui y vivent - et qui sont souvent eux-mêmes une source importante de nourriture pour les espèces de poissons les plus demandées qui vivent dans les eaux moins profondes.

Les pays de la Méditerranée requièrent aussi que les chalutiers utilisent des filets dont les mailles ont une ouverture minimale de 40 mm à l'extrémité inférieure du chalut pour permettre aux poissons plus jeunes et plus petits de s'échapper, et conserver ainsi les stocks reproducteurs. Cette mesure devrait aussi contribuer à réduire les captures accessoires des espèces non ciblées.

Le registre centralisé aidera à réduire les pêches illicites

Les membres de la CGPM sont convenus d'établir un registre centralisé de tous les navires de plus de 15 mètres de long autorisés à pratiquer la pêche inscrits dans leurs registres nationaux.

Tout navire de cette classe de taille non inscrit au registre sera considéré comme non autorisé à pêcher dans les eaux de la CGPM et sujet à d'éventuelles amendes dans le cadre des lois nationales des membres de la CGPM s'il est observé en train de pêcher.

Selon Alain Bonzon, Secrétaire exécutif de la CGPM, cette mesure devrait permettre de prévenir la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, de garantir que les pêcheries observent les règles de la CGPM et d'améliorer le suivi de la pêche dans la région.

Suivi plus strict des élevages de thon

En outre, les membres de la CGPM sont convenus de prendre une série de mesures destinées à renforcer le suivi et les comptes-rendus des opérations d'engraissement du thon, connues aussi sous le nom d'aquaculture fondée sur les captures, dans le cadre de laquelle de jeunes poissons sont capturés en pleine mer puis relâchés dans des enclos et engraissés selon les méthodes de l'aquaculture.

Ces mesures ont été adoptées conjointement avec la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA) et incluent des contrôles plus stricts de la taille des thons rouges capturés, qui doivent peser au moins 10 kg.

La FAO, dans son dernier rapport sur la Situation mondiale des pêches et de l'aquaculture (SOFIA), se dit préoccupée de l'impact des captures de poissons immatures sur les stocks sauvages et de la nécessité d'avoir recours à des aliments manufacturés pour nourrir les poissons dans les enclos plutôt que d'utiliser des poissons crus importés.

* Les membres de la CGPM sont: l'Albanie, l'Algérie, la Bulgarie, Chypre, la Communauté européenne, la Croatie, l'Égypte, l'Espagne, la France, la Grèce, Israël, l'Italie, le Japon, le Liban, la Libye, Malte, le Maroc, Monaco, la Roumanie, la Serbie-et-Monténégro, la Slovénie, la Syrie, la Tunisie et la Turquie. Peuvent en être membres les pays du littoral méditerranéen et ceux qui pêchent dans les eaux méditerranéennes.

Contact:
George Kourous
Relations médias, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168
(+39) 348 141 6802 (portable)

Contact:

George Kourous
Relations médias, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168
(+39) 348 141 6802

FAO/G. Kourous

La pêche joue un rôle important dans l'économie et la culture méditerranéennes

envoyer cette page
De nouveaux règlements de pêche en Méditerranée entrent en vigueur
Sauvegarder les habitats en eau profonde et réduire les captures accessoires
5 septembre 2005 - Les 24 pays membres de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée de la FAO ont commencé à appliquer ensemble de nouveaux règlements visant à sauvegarder les ressources halieutiques de cette mer fermée.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS