FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: La production céréa…
La production céréalière mondiale révisée à la baisse
La consommation de viande en récupération
29 septembre 2005, Rome - La production céréalière mondiale pour 2005 devrait atteindre 1 milliard 984 millions de tonnes, soit en légère baisse par rapport aux prévisions précédentes et 3,4 pour cent de moins que le niveau record de 2004, selon le rapport de septembre de la FAO Perspectives de l'alimentation.

"Cette révision à la baisse signifie qu'en 2005/06 le déficit de la production par rapport à l'utilisation devrait augmenter et qu'il faudra puiser davantage dans les stocks céréaliers mondiaux", selon le rapport.

L'utilisation mondiale de céréales devrait atteindre 2 milliards 15 millions de tonnes en 2005/06, soit 10 millions de tonnes de plus qu'en 2004/05, alors que la consommation de céréales mondiale atteindrait 983 millions de tonnes, soit 1,3 pour cent de plus qu'en 2004/05, la plus grande partie de l'augmentation devant être enregistrée dans les pays en développement où, toutefois, la consommation par habitant devrait rester stable.

La baisse prévue de la production céréalière mondiale en 2005 serait due, en bonne partie, à la régression des récoltes de céréales secondaires dans les pays développés. Aux Etats-Unis, les récoltes de maïs ont souffert de conditions climatiques défavorables (climat chaud et sec) alors que la sécheresse sévissait, par endroits, dans l'Union européenne.

Dans les pays en développement, la production devrait être légèrement supérieure aux bons niveaux de 2004 du fait, principalement, de récoltes abondantes dans plusieurs pays d'Asie.

Pour ce qui est du commerce mondial de céréales en 2005/06, le rapport prédit qu'il atteindrait près de 236 millions de tonnes, soit 3 pour cent de moins que le volume de 2004/05 du fait, principalement, de bonnes récoltes dans un certain nombre de pays généralement gros importateurs.

La filière viande

Le marché de la viande est en récupération après les soubresauts provoqués en 2004 par les épizooties. La production de viande devrait augmenter de 2,5 pour cent en 2005. Près de 80 pour cent de cet accroissement devrait se produire dans les pays en développement. Cette récupération soutient les prix qui frisent des niveaux record.

Toutefois, les récents foyers d'influenza aviaire signalés dans une zone s'étendant de l'Asie à la Fédération de Russie suscitent des préoccupations quant à d'éventuelles répercussions sur les marchés.

Café, cacao et thé

Les cours du café sont demeurés bien au-dessus de leurs niveaux de 2004. "Le marché est soutenu par la perspective d'une diminution de la production mondiale en 2005/06, parallèlement à la fermeté de la demande et à la diminution des stocks des pays exportateurs, une situation qui tranche avec l'abondance de l'offre au cours des quatre dernières années", selon le rapport.

Les cours internationaux du cacao et du thé sont restés déprimés du fait à la fois des excédents sur les marchés et de la stagnation de la consommation.

Le rapport sur les Perspectives de l'alimentation est publié quatre fois par an par la Division des produits et du commerce de la FAO dans le cadre du Système mondial d'information et d'alerte rapide (SMIAR).

Contact:
Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473
(+39) 348 25 23 807

Contact:

Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473
(+39) 348 25 23 807

FAO/21031/R. Faidutti

La production de viande devrait augmenter en 2005

envoyer cette page
La production céréalière mondiale révisée à la baisse
La consommation de viande en récupération
29 septembre 2005 - La production céréalière mondiale pour 2005 devrait accuser une légère baisse par rapport aux prévisions précédentes, selon le rapport Perspectives de l'alimentation.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS