FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: La FAO à Gaza et en…
La FAO à Gaza et en Cisjordanie
Aider les décideurs à identifier les personnes vulnérables en vue d'interventions efficaces
13 octobre 2005, Rome - De meilleures informations sur le nombre et la situation des personnes démunies et sans accès à une nourriture suffisante en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza aideront à réduire l'insécurité alimentaire, annonce aujourd'hui la FAO.

L'agence vient de lancer un nouveau projet dont l'objectif est de fournir à l'Autorité palestinienne des informations actualisées sur les ménages et les groupes de population pauvres et sur les causes de leur insécurité alimentaire.

Cette analyse permettra aux décideurs de mieux cibler les groupes vulnérables et d'améliorer la conception et l'exécution des interventions d'urgence et des programmes de développement durable.

L'insécurité alimentaire touche 40 % de la population

L'insécurité alimentaire est une réalité pour 40 % des 3,6 millions de personnes vivant dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie. Elle représente une menace permanente pour une autre tranche de 30 % de la population, selon une évaluation de la FAO effectuée en 2003.

L'accès physique et économique à la nourriture plutôt que la disponibilité des aliments a été identifié comme la contrainte majeure, selon le rapport. Celui-ci souligne que les restrictions sur les mouvements des biens et des personnes, la perte de travail et de revenu, la diminution des ressources et des biens ainsi que l'épuisement des stratégies de survie sont autant de sources d'insécurité alimentaire.

«La collecte de données pour identifier aussi bien la disponibilité et l'accessibilité à la nourriture que les problèmes nutritionnels est généralement menée d'une manière ad hoc par différentes parties utilisant souvent des procédures, des méthodes et des approches qui ne peuvent pas toujours être comparées», a souligné M. Christian Miczaika, un des responsables des programmes spéciaux d'urgence de la FAO. «Une meilleure compréhension de l'insécurité alimentaire et de la situation nutritionnelle de la population est nécessaire pour développer une stratégie de sécurité alimentaire.»

Sensibiliser davantage

«L'idée est de fournir des analyses d'information à jour et pratiques afin que les décideurs puissent programmer des interventions appropriées et efficaces en matière de sécurité alimentaire et de nutrition», a-t-il ajouté.

Le projet formera aussi du personnel sélectionné par les ministères-clés en matière de collecte, d'analyse, de publication et d'utilisation de l'information sur la sécurité alimentaire. Il permettra aussi de sensibiliser davantage les décideurs aux questions de sécurité alimentaire.

Le projet est financé par la Commission européenne à hauteur d'environ 850 000 euros. Il s'appuie sur un projet précédent, financé par l'Australie, pour le développement de systèmes d'information visant à l'amélioration de la nutrition et de la sécurité alimentaire en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza.

Contact :
Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 14 16 671

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 14 16 671

envoyer cette page
La FAO à Gaza et en Cisjordanie
Aider les décideurs à identifier les personnes vulnérables en vue d'interventions efficaces
13 octobre 2005 - De meilleurs informations sur le nombre et la situation des personnes démunies et sans accès à une nourriture suffisante en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza aidera à réduire l'insécurité alimentaire, annonce aujourd'hui la FAO.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS