FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: La FAO lance un app…
La FAO lance un appel de 26 millions de dollars en faveur des victimes du tsunami
Agriculteurs et pêcheurs touchés par millions dans les zones côtières frappées par la catastrophe
6 janvier 2005, Bangkok/Djakarta - La FAO a lancé aujourd'hui un appel urgent de 26 millions de dollars en faveur des communautés d'agriculteurs et de pêcheurs frappées par le gigantesque raz de marée en Asie du Sud-Est, annonce l'Organisation à l'occasion de la tenue en Indonésie du Sommet international sur la catastrophe. Ces fonds sont requis pour financer des projets de remise en état d'urgence au cours des six prochains mois.

"Les ondes du tsunami ont détruit les moyens d'existence et la base économique de nombreuses communautés du littoral en termes de morts, blessés, chômage, pertes de biens et migration", indique Fernanda Guerrieri, Chef du Service des opérations d'urgence de la FAO. "Les pêches et l'aquaculture sont les secteurs les plus durement touchés par le désastre qui a ruiné plusieurs millions de petits pêcheurs qui dépendent de leurs prises de poisson journalières pour se nourrir et se procurer des revenus."

"Outre l'ampleur de la tragédie sur le plan humain, les pêcheurs ont perdu leurs embarcations, leur matériel de pêche et les industries de support. Les animaux de ferme ont été emportés et les cultures - si elles n'ont pas été balayées par l'onde- sont en train de périr à cause de la pénétration de l'eau de mer. De nombreux puits et réservoirs d'eau sont inutilisables du fait de l'eau de mer ou de la pollution. Les systèmes d'irrigation et de drainage ont été détruits", ajoute Mme Guerrieri.

"Le besoin d'un relèvement d'urgence de l'agriculture et des pêches dans la région est colossal et sera nettement supérieur à la somme que nous demandons maintenant", souligne-t-elle. "Nos équipes d'évaluation sont déployées dans toute la région pour dresser un bilan précis des dégâts."

L'appel initial de la FAO pour une aide internationale s'insère dans le cadre de l'appel d'urgence de l'ONU en faveur des victimes du tsunami.

La FAO a déjà puisé sur ses propres fonds environ 1,5 million de dollars pour affronter la situation d'urgence dans les secteurs de l'agriculture et des pêches en Indonésie, aux Maldives, au Sri Lanka et en Thaïlande.

Appel à l'aide

Environ 10 millions de dollars seront nécessaires au cours des six prochains mois pour les projets d'urgence concernant l'agriculture et les pêches en Indonésie. Les 25 000 familles les plus touchées et 25 000 autres familles et communautés hébergeant des personnes déplacées recevront des semences, des outils et d'autres intrants agricoles pour la reprise rapide de la production vivrière.

En outre, la FAO envisage de fournir à quelque 25 000 pêcheurs les intrants de base pour redémarrer sans délai. La FAO contribuera également aux premiers travaux de réparation des étangs à poissons. Une assistance technique est nécessaire pour encourager et coordonner les services de vulgarisation au profit des ménages victimes de la catastrophe. Un coordonnateur d'urgence et un expert en pêches ont déjà été détachés auprès du Bureau de la FAO en Indonésie.

L'Organisation a sollicité une aide d'environ 10 millions de dollars pour financer les interventions d'urgence au Sri Lanka au cours des six prochains mois. Bateaux, moteurs et matériel de pêche seront remplacés ou réparés pour une reprise durable des activités halieutiques. La FAO fournira aussi une assistance pour la réparation et la remise en état des ports de pêche, des mouillages et autres infrastructures de production.

Pour relancer les moyens d'existence et les activités économiques de 28 000 personnes, l'Organisation fournira des intrants de base et un soutien pour la régénération des terres agricoles endommagées, de façon à assurer la reprise de la production. Pour coordonner les efforts de remise en état des activités de pêche, d'élevage et d'agriculture, la FAO a créé une unité de coordination et dépêché un expert en pêches et un agronome pour renforcer son équipe au Sri Lanka.

Aux Maldives, environ 2 millions de dollars seront requis pour commencer à remettre en état le secteur des pêches marines et les infrastructures agricoles dans les zones touchées par le tsunami, pour remplacer ou réparer les petits bateaux et le matériel de pêche, et pour fournir des intrants en vue de la remise en route des activités permettant d'assurer des moyens d'existence durables aux populations. Des projets d'urgence analogues pour les Seychelles nécessiteront 2 autres millions de dollars.

En Somalie, la FAO apportera une aide à environ 2 000 petits pêcheurs au sein des communautés les plus touchées sous forme de dons en espèces, de bateaux et de matériel de pêche, pour une période de six mois. Ces projets, qui prévoient aussi une formation en techniques de pêche améliorées et construction d'embarcations, nécessiteront quelque 2 millions de dollars.

Les autres pays touchés - Inde, Thaïlande, Myanmar, Kenya, Tanzanie et Malaisie- n'ont pas encore lancé d'appels à l'aide. Les bureaux de la FAO dans ces pays sont en contact étroit avec les gouvernements concernés. Des propositions et des appels seront préparés en réponse à toute demande éventuelle d'assistance.

Le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, rencontrera vendredi, à Rome, des Ambassadeurs des pays touchés par le tsunami ainsi que des représentants des bailleurs de fonds et ce, dans le cadre du suivi de l'appel de la FAO en faveur des victimes de la catastrophe naturelle.

Contact:
Erwin Northoff
Information Officer, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 5705 3105




Contact:

Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 5705 3105

Bay of Bengal Programme

Les secteurs de la pêche et de l'aquaculture ont été les plus touchés par le tsunami

envoyer cette page
La FAO lance un appel de 26 millions de dollars en faveur des victimes du tsunami
Agriculteurs et pêcheurs touchés par millions dans les zones côtières frappées par la catastrophe
6 janvier 2005 - La FAO a lancé aujourd'hui un appel urgent de 26 millions de dollars en faveur des communautés d'agriculteurs et de pêcheurs frappées par le gigantesque raz de marée en Asie du Sud-Est.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS