FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: Objectifs du Millén…
Objectifs du Millénaire pour le Développement: contribution des forêts
La FAO en première ligne
25 janvier 2005, Rome - Les forêts contribuent directement à réduire la pauvreté extrême et la faim et à assurer un environnement durable, deux des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), selon un groupe d'experts forestiers invités par la FAO.

Le groupe a mis en lumière la contribution considérable de la forêt et des arbres hors forêt à la réalisation des OMD, soulignant que la gestion durable de la forêt et le développement durable sont étroitement liés, comme cela a été reconnu lors du Sommet mondial sur le développement durable en 2002.

Réduction de la pauvreté et de la faim

"Les produits de la forêt peuvent contribuer directement à l'objectif de réduction de la pauvreté et de la faim en fournissant des revenus monétaires, du travail et des biens de consommation aux familles pauvres", a affirmé M. David Kaimowitz, Directeur général du Centre de recherche internationale sur les forêts, qui présidait la réunion.

Les moyens de subsistance d'environ 240 millions de pauvres qui vivent dans les zones forestières des pays en développement dépendent de la protection et, dans de nombreux cas, de la réhabilitation des forêts.

Les activités agricoles des pauvres bénéficient aussi du rôle des forêts et des arbres qui améliorent la productivité de la terre, les récoltes et la production du bétail et fournissent des ressources génétiques, parmi d'autres services.

"Le secteur industriel forestier joue aussi un rôle important dans l'économie mondiale", a ajouté M. Kaimowitz. "Il représente environ trois pour cent du commerce mondial et un pour cent des investissements directs en capital dans le monde. On estime que 12,9 millions de personnes sont employées dans ce secteur."

Le groupe d'experts a reconnu la contribution des forêts à un environnement durable à travers la fourniture d'un éventail de services environnementaux et la fourniture de bois renouvelable et de produits forestiers non ligneux, alors que de nombreux produits de remplacement ne sont ni renouvelables ni respectueux de l'environnent.

Largement reconnues, les fonctions environnementales des forêts incluent l'atténuation des changements climatiques, la conservation de la biodiversité, le maintien de ressources en eau propre et sûre, l'amélioration de la fertilité des terres, la protection des côtes et des ressources marines et l'amélioration des environnements urbains.

Des rôles clés pour la FAO

Les différents rôles que la FAO peut jouer, pour soutenir les efforts des pays pour atteindre les OMD ont été identifiés. Il a été recommandé que la FAO aide les pays à élaborer des analyses sur les liens entre pauvreté et forêt dans leur contexte national afin d'accroître la visibilité du secteur forestier dans les documents stratégiques de réduction de la pauvreté et les autres plans de développement durable.

L'aide de la FAO doit également porter sur la nécessité de donner aux questions de réduction de la pauvreté et de sécurité alimentaire la place qu'elles méritent dans les programmes forestiers nationaux.

Le groupe d'expert a également reconnu le rôle clé que la FAO peut jouer dans une prise de conscience plus profonde des liens entre les forêts et les OMD et le renforcement de la coopération régionale et sous-régionale dans ce domaine.

Dans son engagement pour la réalisation des OMD, il a été recommandé que la FAO continue de soutenir les efforts des pays pour renforcer le processus participatif au sein du secteur forestier tout en encourageant la responsabilité sociale des entreprises dans le secteur privé.

Engagement international soutenu pour les OMD

Les observations du groupe d'experts arrivent au moment où l'attention internationale et les efforts nationaux sont concentrés sur les efforts à déployer pour atteindre les OMD.

La FAO conduit actuellement une revue de ces activités destinées à assurer un soutien maximal à la réalisation des OMD.

La réunion ministérielle sur les forêts et le Comité des forêts de la FAO se tiendront en mars, à Rome. Ces deux réunions devraient permettre une plus grande prise de conscience internationale du rôle des forêts dans le développement durable et d'identifier les actions susceptibles de renforcer la contribution des forêts à la réalisation des OMD.

Les chefs d'Etat et les responsables gouvernementaux se réuniront en septembre prochain à New York lors de l'Assemblée générale des Nations Unies afin de passer en revue les progrès réalisés dans la mise en oeuvre de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies et les OMD.

"Les forêts offrent des contributions considérables au développement durable et un éventuel échec pour atteindre une stabilité environnementale - incluant une gestion durable des forêts - saperait les objectifs de développement économique et social.

"La FAO s'est pleinement engagée à aider les pays à prendre en compte les contributions potentielles des forêts dans leurs objectifs de développement national", a souligné M. Hosny El Lakany, Sous-Directeur général de la FAO responsable du Département des forêts.

Contact:
Maria Kruse
Relations médias, FAO
maria.kruse@fao.org
(+39) 06 570 56524

Contact:

Maria Kruse
Relations médias, FAO
maria.kruse@fao.org
(+39) 06 570 56524

FAO/11506/F. Mattioli

Les produits de la forêt peuvent contribuer directement à l'objectif de réduction de la pauvreté et de la faim

envoyer cette page
Objectifs du Millénaire pour le Développement: contribution des forêts
La FAO en première ligne
25 janvier 2005 - Les forêts contribuent directement à réduire la pauvreté extrême et la faim et à assurer un environnement durable, deux des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD),selon un groupe d'experts forestiers invités par la FAO.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS