FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Trente-neuf pays co…
Trente-neuf pays confrontés à des crises alimentaires
Production céréalière mondiale en légère flexion en 2006
5 mai 2006, Rome – Trente-neuf pays de par le monde ont besoin d’aide alimentaire, destinée principalement aux populations d'Afrique orientale et australe touchées par la sécheresse et l’insécurité alimentaire chronique, selon un nouveau rapport de la FAO diffusé aujourd’hui.

La production céréalière mondiale devrait accuser une légère flexion en 2006 après les bonnes performances de l’année dernière, indique le rapport.

Si l’utilisation globale de céréales en 2006/2007 devait s’aligner sur les tendances récentes, elle dépasserait les projections actuelles de la production, entraînant une réduction des stocks céréaliers mondiaux pour la deuxième année consécutive, avertit la FAO.

Afrique

C’est en Afrique que se concentrent la plupart des crises alimentaires. Celles-ci affligent non moins de 24 pays, affectés principalement par des conditions climatiques défavorables, des conflits ou des crises économiques.

En Afrique orientale, les récentes pluies ont réduit, dans une certaine mesure, la sécheresse dans les régions pastorales de l’Ethiopie, de Djibouti, du Kenya et de la Somalie. Mais près de 8 millions de personnes continuent de souffrir des effets de la sécheresse prolongée. En incluant les populations vulnérables de ces pays, le nombre de personnes menacées de faim passe à quelque 16 millions, selon la FAO.

Au Soudan et en Erythrée, malgré de bonnes récoltes cette année, un grand nombre de personnes nécessite toujours une aide humanitaire des suites des conflits récents et actuels, indique le rapport.

En Afrique australe, la situation alimentaire difficile de quelque 12 millions de personnes s’est améliorée du fait à la fois d’une bonne récolte céréalière en 2006 et des distributions d’aide alimentaire.

La récolte principale de maïs en cours, excepté en Angola, devrait être supérieure à celle de l’année dernière qui avait été affectée par la sécheresse. En Afrique du Sud, la faiblesse de la production en 2006 est compensée par l’abondance des stocks restants de 2004/2005.

En Afrique de l’Ouest, les estimations de la récolte céréalière 2005/2006 étaient supérieures aux moyennes aussi bien dans les pays côtiers que dans le Sahel, principalement du fait de conditions favorables aux cultures.

Toutefois, dans le Sahel, malgré l’amélioration par rapport à la campagne précédente (sécheresse et invasions de criquets pèlerins), plusieurs facteurs limitent l’accès aux denrées alimentaires d’un grand nombre de ménages et la malnutrition demeure répandue dans beaucoup de régions. Parmi ces facteurs, citons: des niveaux d’endettement élevés, de faibles revenus et les prix relativement élevés des produits alimentaires.

Asie

Les perspectives pour la récolte de blé 2006 se sont assombries pour l’Inde, mais pas pour les autres principaux pays producteurs de la région.

Une aide d’urgence est requise en Mongolie et à Timor-Leste suite à la chute de la production céréalière en 2005/2006. Des quantités substantielles d’aide alimentaire sont également requises pour les populations chroniquement vulnérables de la République démocratique de Corée et du Bangladesh, malgré une amélioration générale des approvisionnements alimentaires.

Une aide alimentaire est également requise pour les populations affectées par les troubles civils en Afghanistan, en Irak et au Népal, selon le rapport qui préconise aussi la poursuite de l’assistance aux victimes du tsunami en Asie du Sud et aux populations éprouvées par le tremblement de terre d’octobre 2005 au Pakistan.

Amérique latine et Caraïbes

Dans cette région du monde, la production 2006 de blé devrait être en nette augmentation au Mexique mais en nette baisse pour le maïs en Argentine. Au Brésil, la production de maïs devrait se rétablir, mais la récolte de riz devrait être bien en dessous du niveau record de 2005. Au Paraguay, la récolte de soja sera, une fois de plus, affectée par un climat sec.

Perspectives céréalières mondiales 2006

La production mondiale de blé devrait être en diminution en 2006 du fait de récoltes en baisse, affectées par des conditions climatiques défavorables, aux Etats-Unis, en Fédération de Russie et en Ukraine. La production de céréales secondaires devrait également diminuer du fait principalement de la réduction des surfaces emblavées aux Etats-Unis.

La production mondiale de riz pourrait augmenter, les premières estimations étant favorables, selon le rapport.

N.d.l.r.: Perspectives de récoltes et situation alimentaire (Crop Prospects and Food Situation) remplace en les rassemblant les deux publications périodiques du Système mondial d’information et d’alerte rapide de la FAO (SMIAR), à savoir Foodcrops and Shortages et Africa Report. Ce nouveau rapport sera publié 6 fois par an. Il fournira des informations sur les derniers développements en matière de production et d’approvisionnement en céréales, des analyses régionales sur la situation alimentaire et les perspectives de récoltes et la liste des pays confrontés à des crises alimentaires ainsi que le solde céréalier des pays à faible revenu et à déficit alimentaire.

Contact :
Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 14 16 671

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

FAO/19682/G. Bizzarri

L'utilisation mondiale de céréales pourrait excéder la production en 2006

envoyer cette page
Trente-neuf pays confrontés à des crises alimentaires
Production céréalière mondiale en légère flexion en 2006
5 mai 2006 – Trente-neuf pays ont besoin d’aide alimentaire, principalement les populations d'Afrique orientale et australe touchées par la sécheresse et l’insécurité alimentaire chronique.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS