FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Alliance stratégiqu…
Alliance stratégique FAO-Chine en faveur de la sécurité alimentaire
Au moins 3 000 experts et techniciens chinois dans les PED
18 mai 2006, Rome/Jakarta – Le gouvernement de la République populaire de Chine a exprimé son intention de fournir les services d’au moins 3 000 experts et techniciens sur une période de six ans pour améliorer la productivité de petits exploitants agricoles et de pêcheurs dans les pays en développement (PED), selon l’accord passé aujourd’hui avec la FAO.

Cette collaboration FAO-Chine s’inscrit dans le cadre de l’initiative de coopération Sud-Sud dont l’objectif est de renforcer l’entraide mutuelle entre les pays qui sont à des stades différents de développement pour améliorer la productivité agricole et garantir un accès à la nourriture pour tous.

Les spécialistes chinois, disposant d’une expertise pratique en irrigation, agronomie, élevage, pêche, activités après-récolte et dans d’autres domaines, seront progressivement déployés pour des missions de trois ans au cours de ces six prochaines années.

Les pays récipiendaires seront sélectionnés en commun accord et sur la base d’une liste de bénéficiaires potentiels fournie par la FAO.

Contributions majeures

La Chine est un important pourvoyeur d’experts dans le cadre de la coopération Sud-Sud et elle a déjà signé des accords avec le Bangladesh, l’Ethiopie, le Ghana, le Mali, la Mauritanie et le Nigeria, ainsi qu’avec 14 Etats insulaires en développement dans le cadre de programmes régionaux.

"La science et l’agriculture chinoises ont beaucoup à offrir du fait qu’une agriculture intensive soit pratiquée sur de très petites surfaces depuis des siècles en Chine", souligne M. Tesfai Tecle, Sous-Directeur général, Département de la coopération technique de la FAO.

"Le gouvernement de la République populaire de Chine a montré à maintes reprises son engagement pour aider les autres pays en développement à améliorer leur sécurité alimentaire, ce qui représente une contribution majeure pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement et du Sommet mondial de l’alimentation: réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim d’ici 2015."

Le PSSA

L’initiative de coopération Sud-Sud s’inscrit dans le cadre du Programme spécial pour la sécurité alimentaire (PSSA) de la FAO, conçu pour améliorer les moyens d'existence dans les pays les plus pauvres, grâce à l’augmentation rapide de la production vivrière, l’amélioration de l’accès de tous à la nourriture et la réduction de la vulnérabilité aux aléas climatiques comme les sécheresses et les inondations.

Aujourd’hui, plus de 100 pays participent au PSSA. Ils béficient du savoir-faire de plus de 600 experts et techniciens du Programme de coopération Sud-Sud travaillant dans les communautés rurales dans plus de 30 pays.

Les coûts sont partagés entre les pays donateurs et bénéficiaires, les institutions financières ou des pays tiers donateurs et la FAO.

En plus des experts, le gouvernement de la République populaire de Chine fournira aussi des intrants, des outils et des équipements pour les technologies introduites par ses experts.

La lettre d’intention a été signée par le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, et le vice-ministre chinois de l’Agriculture M. Zhang Baowen, au cours de la Conférence régionale pour l’Asie et le Pacifique (15-19 mai 2006, Jakarta, Indonésie).

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, des accords tripartites correspondant aux exigences locales seront formulés pour chaque pays bénéficiaire.

Contact:
Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

FAO

Des experts chinois partagent déjà leur savoir-faire dans plusieurs pays

envoyer cette page
Alliance stratégique FAO-Chine en faveur de la sécurité alimentaire
Au moins 3 000 experts et techniciens chinois dans les PED
18 mai 2006 – La Chine a exprimé son intention de fournir les services d’au moins 3 000 experts et techniciens pour améliorer la productivité de petits exploitants agricoles et de pêcheurs dans les PED.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS