FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Stocks céréaliers m…
Stocks céréaliers mondiaux: prévisions en forte baisse
Crises alimentaires dans plusieurs pays
19 juillet 2006, Rome – Les stocks céréaliers mondiaux devraient accuser une forte baisse en 2006 du fait d’une faible régression de la production alliée à une utilisation croissante, selon les dernières prévisions de la FAO.

Les cours des céréales sur les marchés internationaux, dopés par une forte demande et des perspectives moroses au niveau de l’offre, étaient fermes ou en hausse au cours des derniers mois, indique le rapport de la FAO Perspectives de récoltes et situation alimentaire.

La demande devrait être soutenue par l’utilisation accrue de céréales pour l’alimentation animale suite à la reprise de la consommation de volailles. L'intérêt accru pour l’éthanol comme carburant devrait également accroître l’utilisation des céréales secondaires, notamment le maïs, selon le rapport.

Bien qu’en baisse d’un pour cent par rapport aux niveaux de 2005, la production céréalière mondiale pour 2006 devrait atteindre 2 020 millions de tonnes, soit la troisième plus importante jamais atteinte et supérieure à la moyenne sur cinq ans, indique le rapport.

Plusieurs pays restent confrontés à des crises alimentaires nécessitant une aide extérieure en dépit de "perspectives alimentaires mondiales satisfaisantes".

Afrique

Malgré l’amélioration de la pluviosité en Afrique orientale, une aide alimentaire d’urgence reste requise dans les zones de pâturages de la Corne de l’Afrique qui avaient sévèrement souffert de la sécheresse en 2005.

Au Kenya, les perspectives de la campagne actuelle sont favorables, mais en Somalie la situation est moins réjouissante pour la troisième année consécutive.

En Afrique australe, les récoltes de céréales secondaires sont en nette amélioration dans la plupart des pays affectés par la sécheresse l’année dernière. De ce fait, les importations devraient accuser une baisse notable.

En Afrique du Sud, toutefois, la production a baissé fortement du fait de la diminution des zones plantées alors qu’en Angola la production a souffert de la sécheresse dans la plupart des zones productrices.

Au Zimbabwe, malgré une nette amélioration par rapport à l’année dernière, la production de maïs reste franchement inférieure aux besoins. En outre, des millions de personnes vulnérables n’ont plus accès à la nourriture du fait de l’inflation à plusieurs chiffres.

Dans l’est du Sahel, les moussons sont en retard et localisées. Au Niger, la situation nécessite une surveillance étroite, car les réserves alimentaires sont épuisées dans la majorité des foyers et la consommation a fortement chuté.

Asie

En Asie, plusieurs pays ont connu de bonnes récoltes de blé. Les premières prévisions pour les céréales secondaires et le riz sont généralement favorables du fait de l’arrivée de la mousson en temps opportun dans les principales régions de production.

Toutefois, la République démocratique de Corée reste confrontée à un important déficit céréalier et l’insécurité alimentaire chronique devrait continuer à affecter de larges tranches de la population, selon le rapport.

Moyen-Orient

Les perspectives pour les céréales d’hiver actuellement récoltées sont favorables dans l’ensemble. En Irak, la situation alimentaire reste tributaire des troubles et des problèmes de sécurité.

En Afghanistan, malgré de faibles précipitations cette année, notamment dans les zones sud et ouest des montagnes de l’Hindukush, les récoltes céréalières, estimées à un peu plus de 5,2 millions de tonnes, sont supérieures à la moyenne. Toutefois, les ménages vulnérables auront encore besoin d’aide alimentaire l’année prochaine.

Ouragans

En Amérique centrale et dans les Caraïbes, on prévoit une nouvelle saison d’ouragans alors que cette partie du monde a énormément souffert, l’année dernière, d’ouragans extrêmement puissants – les plus forts jamais enregistrés jusqu’ici – qui ont fait quelque 2 300 morts et des dégâts estimés à environ 100 milliards de dollars. L’agriculture a été particulièrement touchée.

Contact:
Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

FAO/17576/A.Conti

Bonnes récoltes et crises alimentaires persistantes dans un monde de paradoxes

envoyer cette page
Stocks céréaliers mondiaux: prévisions en forte baisse
Crises alimentaires dans plusieurs pays
19 juillet 2006 – Les stocks céréaliers mondiaux devraient accuser une forte baisse en 2006, selon un rapport de la FAO.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS