FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2007 :: Optimiser la commer…
Optimiser la commercialisation de l’eau de coco
La conservation à froid ouvre un nouveau créneau
21 février 2007, Rome – Afin de faciliter la commercialisation de l’eau de coco par les petites exploitations, la FAO a publié un manuel de formation présentant un processus simple de conservation par le froid qui pourrait faire grimper les ventes d’eau de coco en bouteille.

“La technique de conservation par le froid ne demande guère de gros investissements ni de compétences spécialisées, et offre aux petits chefs d’entreprise une chance de pénétrer sur le marché de la mise en bouteille de l’eau de coco de qualité”, explique Rosa Rolle, de la Division FAO des infrastructures rurales et des agroindustries.

Le processus a été élaboré et évalué en Jamaïque, en étroite collaboration avec l’Université des West Indies, le Coconut Industries Board et le Conseil pour la recherche scientifique jamaïcain.

A ce jour, l’eau de coco est consommée à l’état frais dans les pays tropicaux, car une fois exposée à l’air et à la chaleur, elle se détériore rapidement.

Mais la production commerciale de l’eau de coco en bouteille présente un inconvénient. La stérilisation du produit par pasteurisation rapide à haute température détruit une partie des substances nutritives et presque toute sa saveur délicate.

En revanche, le processus de conservation par le froid recommandé par la FAO protège l’arôme naturel de l’eau de coco. Il prévoit la filtration, la mise en bouteille et le contrôle rigoureux de la température et permet aux agriculteurs de produire de l’eau de coco qui reste fraîche pendant 3 semaines, ce qui répondra à la demande des marchés intérieurs.

“Ce processus simple de conservation par le froid offrira au consommateur la commodité d’acheter de l’eau de coco rafraîchissante en bouteille, ce qui ouvre de nouveaux créneaux pour les petits exploitants et entrepreneurs des pays de production de noix de coco”, a indiqué Mme Rolle.

La FAO est en train de préparer des publications sur une technique plus avancée de microfiltration et sur un système low-tech à usage des marchands ambulants.

La technique de conservation par le froid n’est pas brevetée, quiconque est donc libre de l’utiliser.


Contact:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105
+(39) 348 25 23 616

Contact:

Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105
(+39) 348 25 23 616

FAO/14063/J. Van Acker

L’eau de coco est consommée à l’état frais car elle se détériore rapidement à l’air et à la chaleur

envoyer cette page
Optimiser la commercialisation de l’eau de coco
La conservation à froid ouvre un nouveau créneau
21 février 2007 – La FAO a publié un manuel de formation présentant un processus simple de conservation par le froid qui pourrait faire grimper les ventes d’eau de coco en bouteille.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS