FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2007 :: Les articles de pre…
Les articles de presse sur l’Evaluation de la FAO manquent de rigueur, selon le chef du groupe d’évaluation
La vue d’ensemble n’a pas été prise en compte
31 août 2007, Rome – Les articles de presse faisant état du premier document de travail de l’Evaluation externe indépendante de la FAO, publié la semaine dernière, étaient “très sélectifs et avaient cité principalement des observations négatives”, a déclaré aujourd’hui le Norvégien Leif Christoffersen, chef de l’équipe d’évaluation.

“Le projet de rapport de l’Evaluation externe indépendante exhorte les pays membres de la FAO à avoir une vue d’ensemble et précisément à ne pas concentrer leur attention sur des détails de nos recommandations sans prendre en compte pleinement nos principaux messages et les raisons qui nous ont menés à nos conclusions”, a ajouté M. Christoffersen. “Nous aimerions adresser le même appel aux médias.”

Le Canadien Keith Bezanson, ancien chef d’équipe et actuel membre de la mission d’évaluation, a déclaré de son côté: “Les articles de presse en question n’ont pas transmis au lecteur la vue d’ensemble ou l’équilibre des messages centraux du rapport.”

“La vue d’ensemble est celle d’une organisation d’une importance vitale rendant des services vitaux et fournissant des biens essentiels, mais aussi d’une organisation qui a un besoin urgent de réforme transformationnelle en vue de se renouveler, redonner confiance et espoir et accroître ses ressources”, a ajouté M. Bezanson.

“Sans une telle transformation, une augmentation des ressources financières ne résoudra pas, à elle seule, les problèmes de la FAO. Mais l’Évaluation externe indépendante est également très claire lorsqu’elle affirme qu’un programme important de réformes assorti de croissance est actuellement requis et que la FAO ne pourra répondre aux attentes de ses membres, tirer profit de ses avantages comparatifs et préserver ses compétences essentielles si son budget continue de rétrécir”, a encore dit M. Bezanson.

Et M. Christoffersen d’enchaîner: “L’Evaluation externe indépendante conclut qu’un nouveau pacte international doit intervenir entre tous les membres, un pacte pour une transformation assortie de croissance. Nous recommandons spécifiquement la mise sur pied d’un groupe de travail conjoint pays membres - Direction de la FAO pour mener et assumer la propriété partagée d’un Plan d’action immédiat pour la mise en œuvre de plus de 100 recommandations visant à permettre à la FAO de réaliser son potentiel entier au XXIe siècle.”

M. Christoffersen a encore dit: “Il est vrai que l’Evaluation externe indépendante a décelé bien des failles dans la FAO et que des recommandations ont été formulées pour les éliminer. Mais le message principal du projet de rapport de l’Evaluation externe indépendante n’est pas ce qui a paru dans certains articles de presse récents. Le document est intitulé: “FAO: Le défi du renouveau” et c’est bien ce message que nous souhaiterions que les médias transmettent aux citoyens du monde.”

Contact:
Bureau de presse, FAO
FAO-Newsroom@fao.org
(+39) 06 570 53625

Contact:

Bureau de presse, FAO
FAO-Newsroom@fao.org
(+39) 570 53625

envoyer cette page
Les articles de presse sur l’Evaluation de la FAO manquent de rigueur, selon le chef du groupe d’évaluation
La vue d’ensemble n’a pas été prise en compte
31 août 2007 – Les articles de presse faisant état du premier document de travail de l’Evaluation externe indépendante de la FAO, publié la semaine dernière, étaient “très sélectifs et avaient cité principalement des observations négatives”, selon M. Leif Christoffersen, chef de l’équipe d’évaluation.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS