FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2008 :: "La biodiversité es…
"La biodiversité est vitale pour la survie et les moyens d'existence de l'homme", souligne le Directeur général adjoint de la FAO
James G. Butler réclame "des remèdes urgents" contre la faim et la pauvreté rurale
18 février 2008, Rome — "La biodiversité est vitale pour la survie et les moyens d'existence de l'homme; nous devons la conserver pour les générations futures. Dans le même temps, l'ampleur inacceptable de la faim et de la pauvreté rurale sur notre petite planète réclame des remèdes urgents", a souligné aujourd'hui M. James G. Butler, Directeur général adjoint de la FAO.

M. Butler s'exprimait lors de la séance d'ouverture de la treizième réunion de l'Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques de la Convention sur la diversité biologique (FAO-Rome, 18-22 février 2008).

Au niveau mondial, cet événement - qui associe la FAO, la Convention sur la diversité biologique et leurs partenaires - vise, en définitive, à relever le défi d'une production agricole durable assurant la sécurité alimentaire pour tous, "plus particulièrement les ruraux pauvres, souvent gérants et gardiens de notre biodiversité", a affirmé M. Butler.

La réunion de Rome se concentre sur la mise en oeuvre de programmes de travail sur la biodiversité agricole et des forêts; l'application des principes et des directives pour l'utilisation durable de la biodiversité agricole; les liens entre la biodiversité agricole et le changement climatique; la biodiversité des écosystèmes marins, côtiers et des eaux intérieures; les espèces envahissantes; et d'autres questions scientifiques et techniques.

"Intégrer la biodiversité dans l'alimentation, l'agriculture, la pisciculture et l'exploitation forestière sera essentiel pour donner une chance à l'humanité d'accroître la disponibilité et la stabilité en nourriture tout en maintenant un capital naturel sain pour les générations futures", a déclaré notamment M. Butler.

Plus de 40 % de la superficie des terres sont exploitées pour l'agriculture, faisant peser une grande responsabilité sur les agriculteurs en matière de protection de la biodiversité.

"Les systèmes de production bien maîtrisés assureront un meilleur équilibre entre les services rendus à l'écosystème par l'agriculture tout en répondant aux attentes de la société en matière d'amélioration des moyens d'existence et de protection de l'environnement", selon le Directeur général adjoint de la FAO.

M. Butler a également souligné que la compréhension des liens positifs - souvent oubliés ou sous-estimés - entre les secteurs de la production et la biodiversité était essentielle pour garantir le droit universel à la nourriture et au développement durable.

"La conservation et la gestion durable de notre capital naturel sont des éléments essentiels pour atteindre le développement international et les objectifs environnementaux tels que l'Objectif 2010 et les Objectifs du Millénaire pour le développement", a-t-il ajouté.

Le changement climatique

M. Butler a souligné la nécessité de stimuler la coopération internationale face à l'émergence de nouveaux défis complexes pour l'alimentation et l'agriculture, tels que le changement climatique.

A cet égard, la FAO table sur la participation de la Convention sur la diversité biologique à la Conférence de haut niveau sur la sécurité alimentaire mondiale et les défis du changement climatique et des bioénergies, qui doit se tenir au siège de la FAO, à Rome, du 3 au 5 juin 2008.

Une série d'initiatives a été lancée par la FAO en prévision de la Conférence de juin. L'accent est mis sur le soutien aux pays vulnérables au changement climatique afin d'améliorer leurs capacités à surmonter les impacts négatifs de l'instabilité et des bouleversements climatiques sur l'agriculture.

Cela est fait en consultation avec des membres du secrétariat et des organes subsidiaires de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique, du Panel intergouvernemental sur le changement climatique, et d'autres organismes.

Un certain nombre d'événements parallèles sur le changement climatique et la biodiversité sont programmés au cours de la treizième réunion de l'Organe subsidiaire chargé de donner des avis scientifiques et technologiques de la Convention sur la diversité biologique.

Les recommandations de la réunion de Rome seront présentées lors de la neuvième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique qui se réunira à Bonn, en Allemagne, de 19 au 30 mai 2008.

Contact:
Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473
(+39) 348 25 23807

Contact:

Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473
(+39) 348 252 3807

@FAO/Giulio Napolitano

M. James G. Butler, Directeur général adjoint de la FAO, prononçant son allocution lors de la réunion sur la biodiversité

envoyer cette page
"La biodiversité est vitale pour la survie et les moyens d'existence de l'homme", souligne le Directeur général adjoint de la FAO
James G. Butler réclame "des remèdes urgents" contre la faim et la pauvreté rurale
18 février 2008 — "La biodiversité est vitale pour la survie et les moyens d'existence de l'homme; nous devons la conserver pour les générations futures", a souligné aujourd'hui M. Butler, Directeur général adjoint de la FAO.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS