FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2008 :: Appel urgent des Na…
Appel urgent des Nations Unies en faveur de Haïti
10,5 millions de dollars pour relancer la production agricole
11 septembre 2008, Rome - Après le passage dévastateur des tempêtes tropicales en Haïti, la relance de la production agricole et la lutte contre la propagation des maladies animales nécessiteront pas moins de 10,5 millions de dollars, selon un appel lancé aujourd’hui par la FAO.

Déjà, avant les récents cyclones, Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental, était plongé dans l’insécurité alimentaire chronique et la pauvreté, aggravées par la flambée mondiale des prix des produits alimentaires.

Lors de la dernière campagne des semis d’été, la FAO avait lancé une intervention d’urgence pour stimuler la production agricole et améliorer les disponibilités alimentaires locales. Mais les tempêtes tropicales Fay, Hanna, Gustav et Ike se sont abattues, tour à tour, sur ce pauvre pays au moment où les cultures étaient au point culminant de leur croissance. Le résultat est catastrophique, l’entière récolte ayant été compromise.

Assistance d’urgence aux agriculteurs

Les cyclones ont sérieusement compromis les moyens d’existence des agriculteurs et des communautés rurales. Plus de 50 000 familles ont tout perdu et n’ont plus rien à manger.

La faim et la sous-alimentation vont s’aggraver dans les mois à venir si les ménages ruraux déplacés ne sont pas mis en condition de retourner à leurs champs. Selon la FAO, ces ménages ont besoin d’une assistance immédiate pour assurer leurs moyens d’existence.

La FAO est à la recherche de fonds pour soutenir l’agriculture dans trois secteurs d'activité:

- distribution d’intrants agricoles, d’outils et de petits animaux d’élevage;

- reconstruction des réseaux d’irrigation pour garantir la relance de la production agricole lors des prochaines campagnes (cela procurera en outre des emplois et des revenus immédiats aux populations affectées par les cyclones);

- lutte contre les maladies animales et réduction des décès d’animaux consécutifs aux inondations.

L’évaluation des dégâts provoqués par les cyclones se poursuit. Elle montre que neuf départements sur dix ont énormément souffert.

Infrastructures anéanties, bétail noyé

Les cultures sur pied (maïs, sorgho, fèves, manioc, patates douces) et les plantations de bananes ont été dévastées par les inondations, l’érosion et les glissements de terrain. Plus de 2 000 têtes de bétail ont péri noyées. Il faudra reconstruire les infrastructures rurales et des kilomètres de systèmes d’irrigation et de drainage.

Dans la majeure partie de l’île, les lignes électriques et les routes ont été également détruites, compliquant encore davantage la remise sur pied du secteur agricole et des marchés.

Il est à craindre que l’évaluation des dégâts révèle une situation catastrophique pour le secteur agricole, qui se traduirait non seulement par des pertes énormes pour les agriculteurs mais aussi par des pénuries de nourriture dont pâtirait la population tout entière.

L’appel de la FAO fait partie d’un appel d’urgence plus vaste lancé par les Nations Unies pour recueillir des fonds afin de soutenir Haïti dans cette nouvelle épreuve.

Contact:
John Riddle
Relations presse, FAO (Londres)
john.riddle@fao.org
(+44) 780 478 6942

Contact:

John Riddle
Relations presse, FAO (Londres)
john.riddle@fao.org
(+44) (0) 780 478 6942

Photo: Navy Visual News Service

Spectacle dantesque à Port de Paix

Audio

Niwemann Hilde, fonctionnaire aux opérations d'urgences de la FAO pour les Caraïbes (Radio des Nations Unies, 49") (real)

envoyer cette page
Appel urgent des Nations Unies en faveur de Haïti
10,5 millions de dollars pour relancer la production agricole
11 septembre 2008 - Après le passage dévastateur des tempêtes tropicales en Haïti, la relance de la production agricole et la lutte contre la propagation des maladies animales nécessiteront pas moins de 10,5 millions de dollars.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS