La FAO lance un forum électronique sur les biotechnologies


La FAO a ajouté un sujet épineux à sa liste de conférences électroniques: les biotechnologies dans les pays en développement. Le Forum électronique sur les biotechnologies dans l'alimentation et l'agriculture s'est ouvert le 9 mars et la première conférence démarrera le 20 mars. Un site Web offrant détails pratiques, règles et informations de base a été ouvert. (Le Forum électronique sur les biotechnologies dans l'alimentation et l'agriculture - en anglais seulement.)

Micro-multiplication de bananes au Centre d'énergie nucléaire pour l'agriculture (CENA), Sao Paulo (Brésil)


Le forum vise à affronter une des nombreuses objections élevées contre la biotechnologie sous ses multiples formes: qu'elle assure au premier chef les besoins des agriculteurs et des producteurs de denrées alimentaires dans les pays développés. Et les chiffres ne font que le confirmer: en 1999, seulement 18 pour cent des terres ensemencées en cultures transgéniques se trouvaient dans les pays en développement (quasiment toutes en Argentine). Pourtant, la Déclaration de la FAO sur les biotechnnologies affirme que le génie génétique "pourrait se traduire par un accroissement des rendements sur les terres marginales dans des pays qui, aujourd'hui, ne sont pas en mesure de cultiver suffisamment de nourriture pour couvrir les besoins de leur population."

De ce fait, le nouveau forum électronique sera axé spécifiquement sur les outils biotechnologiques à utiliser dans les pays en développement. La première conférence, qui durera deux mois, portera sur: "Les biotechnologies actuellement disponibles dans le secteur agricole pour la production vivrière et l'agriculture des pays en développement sont-elles appropriées?".

Dr Maria Zimmerman, Fonctionnaire principal de la FAO (Recherche agronomique) et Dr John Ruane, consultant, soulignent que le forum électronique ne porte pas uniquement sur les cultures transgéniques ou génétiquement modifiées. "Il existe une multitude d'approches aux biotechnologies, et elles sont très prometteuses", affirme le Dr Zimmerman. Trois grandes catégories de biotechnologies récemment mises au point sont actuellement disponibles dans le secteur agricole, qui pourraient servir à la production vivrière et à l'agriculture dans les pays en développement:

  • biotechnologies basées sur des marqueurs moléculaires,
  • cultures génétiquement modifiées,
  • micro-multiplication.

(Pour de plus amples renseignements, consulter la page de base de la Conférence - en anglais.)

La micro-multiplication est actuellement la biotechnologie agricole la plus utilisée dans les pays en développement. Elle permet le clonage rapide de matériel végétal libéré des maladies et s'applique à un vaste éventail de cultures, y compris les plantes ligneuses et les cultures fruitières. Un autre exemple de biotechnologies actuellement appliquées au monde en développement est le soja résistant aux herbicides en Argentine.

Le forum entend servir de tribune pour l'échange d'expériences et d'informations sur les moyens dont la biotechnologie est - ou pourrait être - utilisée dans les pays en développement. Il est ouvert à tous - ONG, industrie, chercheurs, réseaux régionaux, particuliers - mais les principaux intéressés devraient être les instances dirigeantes, en particulier celles des pays en développement.

"Nous nous attendons à recevoir une quantité de points de vue et de réactions différentes. Il ne peut y exister de réponse standard pour le monde entier, déclare le Dr Zimmerman. Nous prévoyons que les différentes régions et nations du monde en développement auront des besoins et des intérêts différents. Le forum est conçu pour être un processus d'apprentissage pour tous autant que nous sommes".

La première conférence sera suivie, au bout d'un mois, de deux autres réunions virtuelles portant sur les biotechnologies pour les pays en développement dans les domaines de la foresterie et de l'élevage, auxquels viendra s'ajouter, deux mois plus tard, le secteur des pêches.

"Le forum pourrait durer longtemps, explique le Dr Zimmerman. Les thèmes de discussion changeront mais le forum se poursuivra tant qu'il y aura un intérêt pour les biotechnologies dans l'alimentation et l'agriculture. Le but n'est pas de fournir des informations techniques, mais de se concentrer sur les répercussions sociales et les conclusions à tirer du point de vue de l'action, et d'alimenter le débat avec des informations neutres et impartiales".

20 mars 2000

 

Autres liens

Page d'accueil de la FAO

Cherchez  

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2000