Réunion de suivi du Sommet mondial de l'alimentation


l

l

Il y a cinq ans, une réunion historique de Chefs d'Etat et de gouvernement s'est engagée à éradiquer la faim dans le monde. Cette année, une réunion de suivi, le Sommet mondial de l'alimentation: cinq ans après, se tiendra au siège de la FAO à Rome, du 5 au 9 novembre 2001. Les participants passeront en revue les progrès réalisés pour atteindre le but du Sommet de 1996 - réduire de moitié, d'ici à 2015, le nombre de personnes souffrant de la faim - et envisageront des moyens d'accélérer le processus.

"Le but de cette manifestation est de donner un nouvel élan aux efforts du monde entier en faveur des êtres humains victimes de la faim", déclare le Directeur général de la FAO, Jacques Diouf. "Nous devons renforcer la détermination politique et accroître les ressources financières nécessaires pour lutter contre la faim. A maintes reprises, la communauté internationale a déclaré qu'elle est résolue à éliminer la pauvreté. Pour ce faire, il est d'abord indispensable d'éliminer la faim."

La promesse: un monde libéré de la faim

La faim, grave affront à la dignité humaine et aux droits de l'homme, touche plus de 800 millions de personnes dans le monde. C'est un obstacle fondamental au développement, en particulier des enfants, car elle compromet leurs chances de mener une vie saine et productive. La faim alimente les conflits et le crime, réduit la productivité et raccourcit l'espérance de vie.

Lors du Sommet mondial de l'alimentation de 1996, les représentants de 185 pays et de la Communauté européenne se sont engagés à atteindre la sécurité alimentaire universelle, c'est-à-dire l'accès, à tout moment et pour chaque être humain, à une alimentation nutritive en quantité suffisante leur permettant de mener une vie saine et active. L'engagement de réduire de moitié, d'ici 2015, le nombre de personnes souffrant de la faim a offert un but mesurable assorti de délais. Malheureusement, les données actuelles indiquent que le nombre de personnes sous-alimentées diminue à un rythme de 8 millions par an, soit nettement en-deçà du taux moyen de 20 millions nécessaire pour atteindre cet objectif.

De grands progrès ont été accomplis et il existe des cas indiscutables de réussite à l'échelle des pays et des communautés individuelles, mais il reste encore beaucoup à accomplir.

Accélérer le processus

Le Sommet mondial de l'alimentation: cinq ans après aura lieu dans le cadre de la Conférence générale de la FAO, qui suit les progrès réalisés vers le but du Sommet. Les Chefs d'Etat du monde entier seront invités à exposer les mesures nécessaires pour atteindre ce but et à suggérer des moyens d'accélérer les progrès. Ils devraient également examiner la manière dont les ressources investies dans le développement agricole et rural pourraient aider à réduire le nombre de personnes souffrant de la faim et de la pauvreté.

Les accords établis au Sommet de 1996 - la Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire mondiale et le Plan d'action du Sommet - ne seront pas rouverts au débat. En revanche, les Chefs d'Etat et de gouvernement seront invités à réaffirmer leur engagement à servir les objectifs déjà convenus.

Une date importante avant le Sommet proprement dit sera la réunion du Comité de la sécurité alimentaire (CSA) en mai, où la FAO présentera les dernières informations disponibles sur les efforts déployés par les nations et la communauté internationale pour remplir les engagements du Sommet mondial de l'alimentation. Les opinions et recommandations du CSA seront ensuite transmises à la Conférence de la FAO.

Le but du Sommet mondial de l'alimentation a été inséré l'an dernier dans la Déclaration du millénaire de l'ONU, qui a résolu de "réduire de moitié, d'ici 2015… la proportion de personnes souffrant de la faim …"

22 mars 2001

Site Web du Sommet mondial de l'alimentation: cinq ans après

 

Ecoutez la déclaration de M. David Harcharik, Directeur général adjoint de la FAO, à propos du Sommet mondial de l'alimentation: cinq ans après (1'15", en anglais) - en RealAudio (157Kb) et en mp3 (593Kb)

 Pour plus ample information

Pour écouter nos enregistrements, vous avez besoin de
pour RealPlayer
pour QuickTime et mp3



 

Page d'accueil de la FAO

Cherchez  

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001