Veille mondiale FAO

 

Trente-deux pays confrontés à des urgences alimentaires


Selon le dernier rapport "Cultures et pénuries alimentaires", publié par le Système mondial d'information et d'alerte rapide (SMIAR) de la FAO, la liste des urgences alimentaires exceptionnelles compte actuellement 32 pays dans le monde.

Le rapport analyse d'abord la situation en Afrique australe, où les pires inondations des 40 dernières années ont dévasté de nombreux pays, laissant des centaines de milliers de personnes déplacées et sans abri. "Le sud du Mozambique a été le plus durement frappé et les personnes déplacées sont estimées à 300 000", selon le rapport.


Système mondial d'information et d'alerte rapide sur l'alimentation et l'agriculture (SMIAR)


L'Afrique orientale est victime d'une grave sécheresse, et on signale de sérieux problèmes d'approvisionnements alimentaires dans plusieurs pays. Dans la zone la plus touchée - la région de Bakool au sud de la Somalie - de nombreuses personnes seraient mortes de faim. En Afrique de l'Ouest, le Libéria et le Sierra Leone continuent à dépendre de l'aide alimentaire, bien que d'autres pays de la sous-région aient eu de bonnes récoltes en 1999.

En Asie, de vastes opérations de secours se poursuivent dans les Etats du nord-est de l'Inde, après le passage du cyclone, en octobre dernier, qui a tué des milliers de personnes et laissé des milliers d'autres sans abri. En RPD de Corée, 5,6 millions de personnes reçoivent une aide alimentaire mais les besoins s'accentuent à l'approche de la campagne de soudure. Au Timor-oriental, "une aide internationale est requise urgemment pour remettre en état l'agriculture et l'économie, sur lesquelles repose la sécurité alimentaire future".

Dans les pays de la CEI, la sécurité alimentaire des populations assiégées en Tchétchénie et dans la capitale, Grozny, "est en train de se détériorer rapidement et les perspectives du blé d'hiver et des cultures fourragères sont médiocres, dit le rapport. La situation de l'agriculture est sérieuse, avec de graves dégâts infligés au bétail et à l'industrie vinicole". De nombreux pays des Balkans sont victimes de problèmes d'approvisionnements alimentaires, aggravés par des crises économiques aiguës. Dans la province du Kosovo, une aide alimentaire continue à être fournie à environ 1 million de personnes.

Cependant, le rapport n'annonce pas que de mauvaises nouvelles. L'Asie a été jusqu'à présent épargnée par les grandes catastrophes climatiques, et les semis de blé de la campagne principale ont été effectués en Chine, en Inde et au Pakistan, tandis que les perspectives du riz des campagnes principale et secondaire sont généralement satisfaisantes. Dans les pays de la CEI en Asie, la production céréalière de 1999 aurait augmenté de 7 millions de tonnes par rapport à 1998. Au Proche-Orient, les récentes précipitations ont amélioré les perspectives de récolte, qui indiquent une reprise après la sécheresse dévastatrice de l'an passé. En Europe, les conditions météorologiques de l'hiver ont été généralement favorables, et les emblavures totales auraient augmenté d'environ 5 pour cent. Dans la plupart des pays d'Amérique du Sud et des Caraïbes, la production devrait continuer à remonter la pente, à la suite des énormes dégâts provoqués par l'ouragan Mitch fin 1998. En Océanie, d'après les premières estimations, la récolte du blé d'hiver de 1999 en Australie serait exceptionnelle (environ 23 millions de tonnes).

Le rapport "Cultures et pénuries alimentaires" paraît six fois par an. Il fournit des résumés par pays des informations les plus récentes concernant la production, le commerce, les stocks et la consommation de produits alimentaires, ainsi que les besoins et les annonces d'aide alimentaire, et les livraisons d'aide effectuées.

21 mars 2000

 

Autres liens


 Page d'accueil de la FAO  

 Cherchez 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2000