Veille mondiale FAO

 

Menace de famine massive dans une partie de l'Afrique orientale: 16 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire


En Afrique orientale, seize millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence et, selon le dernier rapport de la FAO sur la Situation des approvisionnements alimentaires et des perspectives de récolte en Afrique sub-saharienne, il existe une grave menace de famine. La moitié de ces personnes se trouvent en Ethiopie, où près de 13 pour cent de la population nationale est victime de graves pénuries alimentaires.

Cliquer sur le graphique pour la version agrandie
Cliquer ici pour la version pdf

Cette sombre situation est en grande partie due à des années successives de pluies médiocres, qui ont frappé en particulier les zones pastorales de l'Ethiopie, du Kenya et de la Somalie. Avec la perte de grandes quantités de têtes de bétail, des centaines de milliers de familles pastorales se sont retrouvées sans une source de revenus ni d'aliments. Les effets de la sécheresse ont été exacerbés par les conflits intérieurs dans plusieurs zones, "interrompant la production et la distribution de vivres, causant des pénuries alimentaires et des déplacements massifs de population", selon le rapport.

Le manque de pluies devrait se poursuivre durant toute la campagne actuelle, faisant grimper encore davantage les nombres de personnes ayant besoin d'une aide alimentaire. "Seul un consistant effort international au cours des prochains mois... pourra éviter de nouvelles souffrances et pertes en vies humaines", affirme le rapport.

En Afrique australe, le Mozambique a besoin de secours massifs et d'une aide à la remise en état à la suite des inondations catastrophiques qui ont frappé le pays récemment. D'après les dernières estimations, 1,9 million de personnes ont été touchées par la calamité, et les provinces à déficit vivrier des zones méridionales et centrales du pays ont essuyé de grosses pertes en récoltes et en bétail.

A Madagascar, 10 000 personnes sont sans abri après le passage de deux cyclones. Il y aurait de graves dégâts aux plantations de café, aux arbres fruitiers et aux rizières des plaines.

Dans la région des Grands Lacs, la situation des approvisionnements alimentaires demeure précaire à cause des effets combinés des troubles intérieurs, de l'insécurité, de la pénurie d'intrants agricoles et du manque de précipitations. Au Burundi, la situation alimentaire et sanitaire de 800 000 personnes déplacées dans les camps est particulièrement critique.

Les pays d'Afrique sub-saharienne en situation d'urgence alimentaire exceptionnelle s'élèvent désormais au nombre de seize.

Les bonnes nouvelles proviennent des pays du Sahel en Afrique de l'Ouest , où des récoltes exceptionnelles ont été rentrées au Burkina Faso, au Cap-Vert, en Gambie, au Mali, en Mauritanie et au Sénégal.

Le Système mondial d'information et d'alerte rapide sur l'alimentation et l'agriculture (SMIAR) publie le rapport sur l'Afrique trois fois par an. Il est destiné à fournir les dernières analyses et informations sur la situation alimentaire de ces pays aux gouvernements, organisations internationales et autres institutions s'occupant d'opérations de secours.

3 avril 2000

 

Autres liens


 Page d'accueil de la FAO  

 Cherchez 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2000