Veille mondiale FAO

 

La sécheresse frappe des millions de personnes au Proche-Orient et en Asie du Sud


Les conditions de sécheresse qui sont en train de dévaster plusieurs pays du nord et de l'est du continent africain ont également touché les cultures et le bétail dans diverses nations du Proche-Orient et d'Asie du Sud. La FAO a lancé une Alerte spéciale pour l'Afghanistan, la République islamique d'Iran, l'Irak, la Jordanie, le Pakistan et l'Inde.

"Outre les pertes considérables de bétail dues aux pénuries d'eau et d'aliments pour les animaux, la préoccupation croît à mesure que la sécheresse emporte des nombres grandissants de vies humaines et que l'eau et la nourriture se font plus rares", affirme l'Alerte.

En Afghanistan, de nombreuses familles qui ont perdu leurs récoltes de blé pluvial ont un besoin pressant d'aide alimentaire. Nombre d'entre elles ont migré vers les centres urbains en quête de nourriture et d'eau. La production céréalière totale de1999 était inférieure d'environ 16 pour cent à celle de l'année précédente, à cause de la grave sécheresse et des attaques de ravageurs. Les besoins d'importations céréalières du pays pour la campagne de commercialisation 1999/2000 sont estimés à un niveau record de 1,1 million de tonnes, qui augmentera encore avec la sécheresse de cette année

En République islamique d'Iran, la grave sécheresse de 1999 a réduit la production de blé de plus de 3 millions de tonnes, soit environ 25 pour cent de moins que la campagne précédente. Selon les rapports officiels, la sécheresse de cette année pourrait être plus grave et son impact "sera probablement aggravé par les réserves déjà très faibles dans les barrages et les réservoirs", avertit l'alerte. Les perspectives sont également défavorables pour l'orge, qui est très importante pour l'élevage, dont dépendent de vastes catégories de population.

En 1999/2000, avec des importations de près de 7 millions de tonnes de blé, l'Iran est devenu l'un des plus gros importateurs de blé du monde. Les importations de cette campagne risquent d'être encore plus importantes. Le Gouvernement a récemment approuvé un ensemble de mesures d'aide d'urgence pour 183 millions de dollars E.-U. en faveur des agriculteurs affectés par la sécheresse.

En Irak, la sécheresse a sérieusement réduit les superficies cultivées et les récoltes de céréales de 2000. Le Tigre et l'Euphrate auraient "vu leurs débit moyen diminuer d'environ 20 pour cent, mettant gravement en péril la production irriguée qui constitue plus de 70 pour cent des terres cultivées," dit l'alerte. En outre, "de graves pénuries d'intrants agricoles de base entravent la production normale." En 1999, des conditions de sécheresse similaires et des attaques généralisées de ravageurs et de plantes adventices ont réduit la production céréalière de près de 40 pour cent par rapport à la moyenne des cinq années précédentes.

En Jordanie, les perspectives de récolte du blé et de l'orge en mai/juin sont médiocres en raison de la sécheresse prolongée qui a retardé les semis. La grave sécheresse de 1999 a réduit de 88 pour cent la récolte totale de blé et d'orge qui s'est établie à 13 000 tonnes. Le secteur de l'élevage a été également gravement touché.

Au Pakistan, la sécheresse a dévasté la province du Balouchistan à l'ouest et la province de Sindh au sud. Plusieurs zones de ces provinces "attendent des précipitations suffisantes depuis plusieurs années", dit l'alerte. Les rapports indiquent que plusieurs centaines de personnes ont péri des effets de la sécheresse. Plusieurs millions de têtes de bétail sont dans un état précaire.

En Inde, plusieurs états ont été gravement frappés par la sécheresse qui a causé la mort de milliers de têtes de bétail. A Gujarat, la pire sécheresse en 100 ans met à rude épreuve 10 millions de personnes environ, et plus de la moitié des 18 000 villages souffrent de graves pénuries d'eau. La plupart des réservoirs dans les régions du nord et de l'ouest seraient épuisés et les niveaux d'eau dans les puits tubulaires ont subi une forte baisse. Personnes et animaux en grand nombre se déplacent vers les zones les moins touchées.

Parmi les autres états touchés par la sécheresse, citons le Rajasthan, le Madhya Pradesh, l'Andhra Pradesh et l'Orissa. Heureusement, l'alerte signale qu'à l'échelle nationale "la sécheresse ne devrait pas avoir une incidence significative sur la production vivrière nationale car beaucoup des zones touchées ne font pas partie des principales zones productrices de céréales." Par ailleurs, les stocks de céréales du gouvernement sont bien fournis, grâce aux bonnes récoltes des dernières années. D'après les estimations actuelles, ils seraient de 30 millions de tonnes, dont 13,5 millions de tonnes de blé.

12 mai 2000

 

Autres liens


 Page d'accueil de la FAO  

 Cherchez 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2000