Veille mondiale FAO

 

Le Tadjikistan victime d'une grave pénurie alimentaire


Le Tadjikistan est victime de graves pénuries alimentaires pour la deuxième année consécutive, et un million de personnes vulnérables vivant dans les régions isolées ont besoin d'une aide alimentaire, selon le rapport d'une récente mission conjointe de la FAO et du Programme alimentaire mondial (PAM) envoyée dans le pays.

Le déficit vivrier est dû aux conditions météorologiques défavorables qui ont exacerbé les problèmes structurels d'un secteur agricole déjà fragile, qui a du mal à se relever des troubles civils et de l'instabilité du milieu des années 90. En outre, selon le rapport de la mission, "une pénurie de ressources financières et techniques s'est également traduite par un quasi-effondrement des systèmes d'irrigation du pays, de l'agroalimentaire, de la production d'intrants agricoles et des unités d'approvisionnement, ainsi que par la grave détérioration des machines et du matériel agricoles".

Chute de la production et effondrement des infrastructures

Selon le rapport, la production céréalière de 2001 est estimée à 303 000 tonnes, en baisse de 15 pour cent par rapport à l'an dernier et de 36 pour cent par rapport à la moyenne des cinq années précédentes. Des importations céréalières totales de 784 000 tonnes seront nécessaires pour la campagne de commercialisation 2001/02. Avec des importations céréalières commerciales estimées à 400 000 tonnes et des promesses d'aide alimentaire de 43 000 tonnes, il reste un déficit à couvrir de 341 000 tonnes.

Le rapport sollicite une aide alimentaire ciblée entre octobre 2001 et juin 2002, dont 90 500 tonnes d'aide alimentaire d'urgence, pour environ un million de personnes vulnérables qui ont été le plus touchées par la sécheresse dans les zones de frontière reculées et les régions montagneuses et sont victimes de graves pénuries alimentaires. Certains ménages des zones pluviales ont perdu la quasi-totalité de leurs récoltes céréalières et leur production maraîchère. L'absence d'autres possibilités d'emploi dans le voisinage a considérablement réduit leur pouvoir d'achat, et le terrain accidenté et le manque de transports dans ces zones empêchent les individus d'aller chercher du travail ailleurs.

Une aide d'urgence est également nécessaire pour remettre en état les infrastructures d'irrigation du pays, réparer le matériel agricole, acheter des semences de qualité et créer un système de financement rural adéquat. "Sans ces mesures, dit le rapport, il est probable que la production agricole continue à reculer indépendamment des conditions météorologiques".

14 août 2001

 

Liens: 


 Page d'accueil de la FAO  

Cherchez 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001