Veille mondiale FAO

 

Au Bangladesh, les inondations réduisent la récolte de riz de plus de 2 millions de tonnes


Les inondations sans précédent qui ont frappé le Bangladesh de juillet à septembre ont provoqué des pertes de récolte de riz de 2,2 millions de tonnes, selon un Rapport spécial publié par la FAO et le Programme alimentaire mondial (PAM). La production de riz de mousson est inférieure de 20 pour cent à celle de 1996, la dernière année normale.

La première alerte a été donnée début juillet lorsque des pluies très abondantes dans les bassins versants de trois des plus grands fleuves du pays - le Brahmapoutre, le Gange et le Meghna - ont causé une montée rapide du niveau de l'eau dans les plaines inondées en aval du Bangladesh.

Durant les deux derniers mois, des inondations se sont produites à trois reprises et la moitié du pays environ a été inondée pendant des périodes allant jusqu'à 67 jours, l'eau montant jusqu'à trois mètres, selon le rapport. Elles ont causé des dégâts non seulement aux surfaces cultivées, mais aussi aux populations rurales, à leurs habitations et à leur bétail.

Les besoins d'importations céréalières pour 1998/99 sont estimés à environ 4 millions de tonnes. Les importations commerciales - par le gouvernement et le secteur privé - sont fixées à quelque 2,5 millions de tonnes. Le solde de 1,5 million de tonnes sera couvert par l'aide internationale. Le Bangladesh, qui compte 122 millions d'habitants, figure au nombre des pays à faible revenu et à déficit vivrier.

Voir l'Alerte spéciale

20 novembre 1998

 

Autres liens :


 Page d'accueil de la FAO  

 Cherchez 

Suggestions?: [email protected]

©FAO, 1998