Ressources naturelles
     et l'environnement

Nouvelles, Publications et Avis - Changement climatique

avril 2007
Assistance to improve local agricultural emergency preparedness in Caribbean countries highly prone to hurricane related disasters
Grenada Case Study - Interim finding and recommendations (TCO/RLA/3101)

Les catastrophes naturelles ont gravement déstabilisé le tissu socioéconomique de la région caribéenne au cours des deux dernières décennies, l’impact le plus dévastateur étant intervenu en 2004. Selon le centre de recherche sur l’épidémiologie des catastrophes, au moins 6 000 personnes sont mortes, et plus d’un million de personnes ont été affectées par les catastrophes naturelles intervenues dans la région, en 2004. Les évaluations détaillées de l’impact des catastrophes naturelles, entreprises dans les cinq pays des Caraïbes, ont montré que la saison des ouragans, exceptionnellement active au cours de cette année 2004, a occasionné des dommages approchant 5,7 milliards de dollars US. De plus, les secteurs productifs, qui comprennent l’agriculture, ont subi plus des deux tiers (35,2%) des dommages et pertes associés. Ces évènements ont mis en évidence les vulnérabilités socioculturelles et environnementales du bassin des Caraïbes et la nécessité urgente de repenser les stratégies de gestion des catastrophes. Toutefois, une approche détaillée de la réduction des risques de catastrophes n’a pas été véritablement intégrée dans le secteur agricole au sein de la région. Cette absence de stratégie a considérablement réduit la faculté de résistance du secteur agricole face à des risques hydrométéorologiques extrêmes comme l’ouragan Yvan. Pour prendre en ...

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  
avril 2007
Adaptation au changement climatique dans les secteurs de l’agriculture, des forêts et de la pêche
Perspective, framework and priorities

The United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) provides that all Parties must formulate and implement national or regional programmes containing measures to facilitate adequate adaptation to climate change. It lists specific domains in particular need of adaptation, namely coastal zones, water resources, agriculture, and areas affected by drought and desertification, as well as floods. Included among this list are specific reference to: small island countries, countries with forest areas liable to forest decay, countries prone to natural disasters, and countries with fragile ecosystems, including mountain ecosystems. The croplands, pastures and forests that occupy 60 percent of the Earth’s surface are progressively being exposed to threats from increased climatic variability and, in the longer run, to climate change. Abnormal changes in air temperature and rainfall and resulting increases in frequency and intensity of drought and flood events have long-term implications for the viability of these ecosystems. As climatic patterns change, so also do the spatial distribution of agroecological zones, habitats, distribution patterns of plant diseases and pests, fish populations and ocean circulation patterns which can have significant impacts on agriculture and food production.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  
avril 2007
Adaptation au changement climatique dans les secteurs de l’agriculture, des forêts et de la pêche Contexte, cadre et priorités
Une publication de la Groupe de travail interdépartemental sur le changement climatique

La Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) prévoit que toutes les parties doivent formuler et mettre en œuvre des programmes nationaux ou régionaux contenant des mesures destinées à faciliter une adaptation appropriée dans la perspective du changement climatique. Elle énumère les domaines spécifiques qui nécessitent une adaptation particulière, à savoir les zones côtières, les ressources en eau, l’agriculture et les zones touchées par la sécheresse, la désertification et les inondations. Cette énumération se réfère notamment aux petits Etats insulaires, aux pays comportant des zones forestières susceptibles de se décomposer, aux pays enclins aux catastrophes naturelles et au pays qui présentent des écosystèmes fragiles, s’agissant notamment des écosystèmes de montagnes. Les terres cultivables, les pâturages et les forêts, qui occupent 60 pour cent de la surface de la terre sont de plus en plus exposés à des menaces liées à une variabilité climatique en augmentation et – à plus long terme – au changement climatique. Les changements anormaux de la température de l’air et des précipitations ainsi que l’intensification des phénomènes de sécheresse et d’inondation ont des conséquences à long terme pour la viabilité de ces écosystèmes. Les changement intervenant dans les modèles climatiques déterminent également des modifications ...

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  
juin 2001
Sommet mondial du développement durable
Johannesburg 2002

Le premier Sommet de la Terre tenu à Rio de Janeiro en 1992 a marqué un tournant dans la manière d'aborder l'environnement et le développement. Les dirigeants mondiaux ont adopté Action 21, un programme de grande envergure visant à atteindre le développement durable au XXI° siècle. Dix ans après l'Assemblée générale a convenu que le Sommet de Johannesburg serait officiellement baptisé "Sommet mondial pour le développement durable" et se tiendrait en Afrique du Sud en septembre 2002 au niveau des chefs d'État. Le Sommet a pour but de réaffirmer, au plus haut niveau politique, l'engagement mondial envers le partenariat Nord/Sud visant à accélérer la mise en œuvre d'Action 21. La FAO participe activement au processus le Sommet mondial pour le développement durable plus particulièrement en ce qui concerne la préparation de documents pour le processus intergouvernemental.La FAO attend avec un grand intérêt le Sommet mondial pour le développement durablequi constituera une occasion unique d'attirer l'attention des dirigeants mondiaux sur certains des enjeux fondamentaux et des possibilités offertes à la communauté mondiale dans l'exécution des différents chapitres d'Action 21, dont elle est le maître d'œuvre et un partenaire essentiel.

Disponible en: | |

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Geo-Information  -Le changement climatique  -Ressources génétiques et biodiversité  
juin 2001
Strengthening pastoral institutions in North-West China pastoral area to access improved extension services for risk management and poverty alleviation

Located in the central part of western China, Qinghai Province is one of the poorest provinces in China. Dari County, the case study area, is located in the south-eastern part of Qinghai-Tibetan High Plateau. Due to Dari’s special geographical location with an average altitude ranging from 3500 to 4000 meters above the sea level, extensive pastoral production systems play an overwhelming role in the local economy. However, the harsh climate determines a high-risk environment and the mainly Tibetan herders are living under difficult and poor conditions with very weak risk prevention and avoiding capacities and capabilities.This report documents the in-depth situation assessment on Pastoral Risk Management and Poverty Alleviation, in Dari County. It identifies the current risks and poverty evidences existing in the county and it compares perceptions, and recomendations of different stakeholders to improve current pastoral risks management approaches and practice.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  

Filtrer les ressources d'information selon les thématiques suivantes: