Ressources naturelles
     et l'environnement

Nouvelles, Publications et Avis - Changement climatique

juillet 2011
FAO-Adapt
Programme-cadre sur l’adaptation au changement climatique

FAO-Adapt est un programme cadre qui propose, à l’échelle de l’Organisation, des directives générales, des principes et des thèmes prioritaires en matière d’adaptation au changement climatique, tout en apportant un appui à la mise en œuvre des activités entreprises par la FAO dans ce domaine. Grâce à son cadre cohésif et global, FAO-Adapt propose un bilan clair des besoins, des applications et des résultats des activités d’adaptation de la FAO et permet de rechercher des réponses à court terme comme à long terme.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  
juillet 2011
Paiements pour services environnementaux et sécurité alimentaire

Un écosystème sain peut fournir toute une série de services publics essentiels, comme une eau propre, le cycle des éléments nutritifs, la régulation climatique et la sécurité alimentaire – ces services contribuant directement ou indirectement au bien-être humain. Aujourd’hui encore, de nombreux écosystèmes sont en déclin et ce phénomène est particulièrement important pour l’agriculture, qui dépend des services que l’écosystème lui fournit. La fragilisation des écosystèmes aura de sérieuses incidences négatives sur la production alimentaire, aujourd’hui et dans l’avenir. Le paiement pour services environnementaux (PES) est un instrument économique conçu pour motiver les utilisateurs des terres agricoles et les acteurs impliqués dans la gestion des zones côtières ou marines. Ces incitations devraient permettre d’assurer la permanence et l’amélioration des services environnementaux qui, à leur tour, bénéficieront à la société dans son ensemble.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  -Ressources génétiques et biodiversité  
juin 2011
Changement climatique et résilience des systèmes alimentaires en Afrique sub-saharienne

Ce document illustre les possibilités d’harmonisation entre la production agricole et le bien-être de la biosphère et montre qu’une telle hypothèse est réalisable en Afrique, qui reste le continent le moins développé de la biosphère et le plus exposé au changement climatique. Le travail présenté dans ce document trouve son origine dans une Conférence sur l’agriculture écologique, qui s’est tenue en Ethiopie en 2008. Les débats tenus au cours cette conférence et les visites de terrain menées dans le Tigré, une région frappée par la famine dans les années 1980 – et dont la sécurité alimentaire est aujourd’hui largement assurée – ont permis aux participants d’échanger des réflexions sur le potentiel dont dispose l’Afrique pour intensifier son agriculture, à travers un meilleur usage des ressources naturelles et des services environnementaux.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  -Ressources génétiques et biodiversité  
juin 2011
Changement climatique, eau et sécurité alimentaire
FAO Rapports sur l’eau n°36

L’évaluation des effets attendus du changement climatique sur l’agriculture et la gestion de l’eau agricole montre clairement que la disponibilité en eau (provenant des eaux de pluie, des cours d’eau et des nappes aquifères) constituera un facteur critique. Un effort important d’adaptation sera nécessaire pour assurer une distribution adéquate et une utilisation efficace d’une ressource qui sera bien souvent en déclin.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Ressources en eau  -Le changement climatique  
juin 2011
Intégrer les systèmes alimentation-énergie pour la population et le climat
Une vue d’ensemble

Les petits exploitants agricoles constituent le plus grand groupe d’agriculteurs dans le monde et ils jouent un rôle essentiel pour la sécurité alimentaire nationale dans les pays en développement. L’intégration, l’intensification et donc l’augmentation de la production alimentaire et énergétique offrent des perspectives intéressantes à cet important groupe de producteurs, en termes de sécurité alimentaire et énergétique - au niveau local (rural) comme au niveau national – et permettra de réduire à la fois la pauvreté et l’impact environnemental. Bien que la biomasse constitue encore aujourd’hui la principale source d’énergie des communautés rurales pauvres des pays en développement, elle ouvre également depuis plusieurs années, des perspectives intéressantes en matière de production de biocarburants liquides pour le transport. Ce nouvel enjeu est à l’origine d’importantes controverses, s’agissant notamment du risque potentiel que la production de biocarburants peut représenter pour les communautés rurales pauvres des pays en développement, mais aussi des questions relatives au changement climatique.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  -Bioénergie  

Filtrer les ressources d'information selon les thématiques suivantes: