Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture
Instruments globaux





Évaluations mondiales

La Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture supervise et oriente la préparation des évaluations sectorielles et intersectorielles mondiales des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture. À ce jour, deux rapports sur l'état des ressources phytogénétiques dans le monde ont été publiés, ainsi qu'un rapport sur l'état des ressources zoogénétiques et un rapport sur l'état des ressources génétiques forestières. Les évaluations mondiales visent à établir l'état des ressources génétiques dans les divers secteurs, ainsi qu'à recenser leurs utilisations, les facteurs qui en déterminent l'érosion, les défis à relever et les possibilités à saisir s'agissant de la contribution de la conservation et de l'utilisation durable de ces ressources à la sécurité alimentaire et à la nutrition. Elles sont le fruit d'un processus participatif, lancé à l'initiative des pays. Pour s'attaquer aux principaux défis et lacunes que les évaluations mondiales ont permis de dégager, la Commission peut décider de miser sur des moyens d'action appropriés, tels que les Plans d'action mondiaux par lesquels les gouvernements s'engagent à prendre des mesures pour promouvoir la conservation et l'utilisation durable des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture. Le Programme de travail pluriannuel de la Commission prévoit la mise à jour régulière de ces évaluations et l'élaboration de rapports sur l'état des ressources génétiques aquatiques pour l'alimentation et l'agriculture dans le monde et sur l'état de la biodiversité pour l'alimentation et l'agriculture dans le monde, respectivement. 

L’état de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde

Le rapport sur L’état de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde fournira la première évaluation mondiale intégrée de la biodiversité pour l'alimentation et l'agriculture. Il dépassera le cadre des évaluations sectorielles des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture, déjà menées à bien sous l'égide de la Commission. L'objectif est de fournir une description exhaustive de la situation en ce qui concerne la conservation et l’utilisation de la biodiversité pour l'alimentation et l'agriculture dans le monde et de la contribution actuelle et potentielle de cette diversité à la sécurité alimentaire, à la nutrition, aux moyens d'existence, au bien-être humain et au maintien d'une planète en bonne santé.

 

L’état des ressources génétiques aquatiques pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde

Le rapport sur L’état des ressources génétiques aquatiques pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde sera la première évaluation mondiale réalisée sur la base des rapports nationaux sur les ressources génétiques aquatiques pour l'alimentation et l'agriculture.  À sa quatorzième session ordinaire, la Commission a décidé que le rapport porterait uniquement sur les espèces aquatiques d'élevage et les espèces sauvages apparentées relevant des juridictions nationales.

 

L'état des ressources génétiques forestières dans le monde

Le rapport sur L'état des ressources génétiques forestières dans le monde  reconnaît que les ressources génétiques forestières apportent une importante contribution au développement durable grâce au bois, à la nourriture, au combustible et aux divers services environnementaux qu'elles fournissent. Il évalue la situation et les tendances concernant ces ressources au niveau mondial, sur la base de rapports de pays et des synthèses régionales. Les thèmes qui y sont abordés sont notamment la situation relative à la conservation et à la gestion des ressources génétiques forestières, les tendances qui influent sur le secteur forestier et leur incidence sur les ressources génétiques, les cadres institutionnels et politiques pour la conservation et la gestion des ressources génétiques forestières, l'état des connaissances sur les technologies actuelles et nouvelles, ainsi que les exigences futures et les mesures à prendre pour y répondre. L'élaboration de ce rapport a permis de recenser les priorités autour desquelles s'articule le Plan d'action mondial pour la conservation, l'utilisation durable et la mise en valeur des ressources génétiques forestières

 

L’état des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde

À sa douzième session ordinaire, tenue en 2009, la Commission a approuvé le Deuxième rapport sur l’état des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde, une évaluation du secteur faisant autorité. Le Deuxième rapport, qui constitue une mise à jour du premier rapport (voir ci-dessous), recense les principaux changements qui se sont produits entre 1996, date de publication de celui-ci, et 2009. On y trouve une analyse de la situation et des tendances concernant l'utilisation des ressources phytogénétiques, leur gestion in situ et leur conservation ex situ. Le rapport se penche aussi sur l'état actuel des programmes mis en œuvre, les besoins en matière de formation et les lois applicables au niveau national. Il analyse la collaboration régionale et internationale dans la gestion des ressources phytogénétiques, en tenant compte de la question de l'accès à ces ressources et du partage des avantages découlant de leur utilisation, ainsi que de la contribution que leur utilisation durable apporte à la sécurité alimentaire et à la lutte contre la pauvreté. Il examine également le rôle que joue la diversité génétique des plantes dans l'agriculture durable et la fourniture de services écosystémiques. Une analyse des lacunes et des besoins est effectuée pour chacun des principaux sujets traités. Le rapport a servi de base pour l'élaboration du Deuxième Plan d'action mondial pour les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture.

En 1996, le premier Rapport sur l’état des ressources phytogénétiques a été accueilli avec satisfaction par les 150 pays participant à la Conférence technique internationale sur les ressources phytogénétiques de Leipzig comme étant la première évaluation complète, à l'échelle mondiale, de la situation concernant la conservation et l'utilisation des ressources phytogénétiques. La Conférence a aussi adopté le Plan d'action mondial pour la conservation et l'utilisation durable des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture.

 

L’état des ressources zooogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde

En 2013, la Commission a demandé à la FAO d'établir le Deuxième rapport sur l’état des ressources zooogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde, à paraître en 2015. Il s'agira d'une mise à jour du premier rapport sur L’état des ressources zooogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde (publié en 2007), qui fait le point de la situation et des tendances concernant les ressources zoogénétiques et leur gestion aux niveaux national, régional et mondial, et recense les lacunes et les domaines d'action prioritaire. Les principales questions traitées sont les suivantes: l'état de la diversité biologique agricole dans le secteur de l'élevage; les tendances dans le secteur de l'élevage; l'état des capacités de gestion des ressources zoogénétiques; l'état de l'art de la gestion des ressources zoogénétiques; et les besoins en matière de gestion des ressources zoogénétiques et les défis qui se posent dans ce domaine. Le rapport a été présenté à l'occasion de la Conférence technique internationale sur les ressources zoogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, qui s'est tenue à Interlaken (Suisse) en 2007. Il a ensuite été salué par la Conférence de la FAO  en tant que première évaluation mondiale exhaustive de l'état des ressources génétiques animales, et a servi de base pour l'élaboration du Plan d'action mondial pour les ressources zoogénétiques.