FAO
septembre 2007  -  Annonce de nouvelle publication


Variabilité et changement climatique: adaptation à la sécheresse au Bangladesh

Un ouvrage ressource et un guide de formation








Préparé par
Selvaraju Ramamasy
Centre asiatique de préparation aux Catastrophes (ADPC)

et Stephan Baas
Département de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement de la FAO

dans le cadre du projet DP9/1-BGD/01/004/01/99
Amélioration des capacités d’adaptation au changement climatique pour des
moyens d’existence durables dans le secteur de l’agriculture


Au Bangladesh, où l’agriculture est le plus grand secteur de l’économie, la production agricole est sous pression en raison d’une demande alimentaire croissante. Une grande partie de la population est déjà vulnérable à une série de catastrophes naturelle, en raison de l’accroissement de la variabilité et du changement climatique qui aggraveront encore davantage la situation par des sécheresses plus fréquentes, plus intenses et des températures plus élevées. Les données du modèle de circulation générale de l’atmosphère projettent, pour le Bangladesh, une augmentation moyenne de la température de 1°C d’ici à 2030 et de 1,4° C d’ici à 2050.

Dans ce contexte, la FAO et le Centre asiatique de préparation aux catastrophes (ADPC) pilotent une opération d’évaluation de l’adaptation des moyens d’existence à la variabilité et au changement climatique dans la zone du Nord ouest du Bangladesh, sujette aux sécheresses. Le projet, mis en œuvre dans le cadre du Programme global de gestion des catastrophes, en collaboration étroite avec le Département de la vulgarisation agricole (DAE), est spécifiquement conçu pour qualifier les systèmes de moyens d’existence, les profils des groupes vulnérables, l’évaluation des impacts climatiques passés et actuels et pour améliorer, au niveau local, l’appréhension des impacts climatiques, des capacités de réponses et des stratégies d’adaptation existantes.

Cette initiative a conduit à l’élaboration d’un code des bonnes pratiques d’adaptation, en cours d’évaluation et de test sur le terrain, en partenariat avec les communautés locales. Une série d’activités de renforcement des capacités et de formation sur « l’impact des changements climatiques et l’adaptation à la sécheresse » a été entreprise – dans le cadre de cette initiative – au bénéfice des membres des groupes de travail techniques, des responsables de la gestion des catastrophes et des représentants des communautés. Les membres des groupes de travail sont issus des principales organisations de recherche et de vulgarisation au Bangladesh, notamment le DAE, la Direction des secours et de la reconstruction, le Département de l’élevage, le Département des pêches, l’Institut bengalais de recherche sur le riz et l’Institut bengalais de recherche agricole.

Ce document a été conçu comme un ouvrage de référence et de formation destiné à renforcer la capacité des vulgarisateurs agricoles et des professionnels du développement à affronter les questions relatives à l’impact du changement climatique et à s’adapter à ce phénomène, en ciblant particulièrement les zones sujettes à la sécheresse au Bangladesh. Il présente également des suggestions pour l’élaboration d’un cours de formation de trois jours, facilement adaptable à toute zone du Bangladesh affectée par les risques liés au climat. L’information proposée sur l’adaptation au changement climatique devrait permettre aux participants de préparer, de décrire et de mettre en œuvre des pratiques d’adaptation localisées et partant, d’améliorer la capacité d’adaptation des moyens d’existence ruraux au changement climatique dans l’agriculture et les secteurs associés.

(disponible en anglais)


Pour plus d'informations sur ce document, veuillez cliquer ici.


commentaires? écrivez au webmaître

© FAO, 2007