GAEZ - Global Agro-Ecological Zones
 


Rendements et Production Actuel à Échelle Réduite

Deux activités principales ont été impliquées pour obtenir au niveau de la cellule de grille la surface , le rendement et la production des cultures principales dominantes:

  1. L’estimation de la répartition des terres cultivées pluviales ou irriguées, par cellule de grille de 5’ et,
  2. L’estimation de la surface, du rendement et de la production des principales cultures dans la répartition des terres de culture pluviale et irriguée

Estimation de la répartition des terres cultivées

Estimation de la répartition des terres cultivées

Les schémas d’interprétation d’occupation du sol ont été conçues de manière à permettre une quantification de chaque grille de cellule de 5 arc-minutes en sept parts d’utilisation/occupation du sol principales. Ces répartitions sont : terre cultivée, subdivisée en (i) culture pluviale et (ii) culture irriguée, (iii) forêt, (iv) pâturage et autre végétation, (v) terrain nu et recouvert de peu de végétation, (vi) eau, et (vii) terrain urbain et requis pour logement et infrastructure.
Une procédure de calcul itératif a été implémentée pour estimer la pondération des classes d’occupation du sol, en adéquation avec les statistiques terrestres agrégées de la FAO et les modèles spatiaux d’occupation du sol obtenus depuis des données de télédétection, permettant la quantification des répartitions des principales utilisation/occupation du sol en cellules de grilles individuelles de 5’ sur 5’ de latitude/longitude. Les poids de classe définissent pour chaque classe d’occupation du sol les contenus en termes de terre cultivée et forêt, respectivement. Les valeurs de départ des pondérations de classe utilisées dans la procédure itérative ont été obtenues par une régression inter-pays de données statistiques des terres cultivées et forêts par rapport  aux distributions nationales agrégées de classe d’occupation du sol obtenues par SIG.

Affectation des statistiques agricoles aux terres cultivées

Affectation des statistiques agricoles aux terres cultivées

Les données de production agricole sont disponibles à l’échelle nationale à la FAO. Une méthode à échelle réduite dans ce cas doit accomplir une affectation plausible des valeurs statistiques agrégées nationales de production à des cellules de grilles individuelles en utilisant les informations spatiales disponibles.
Les informations spatiales disponibles pour chaque pays sont utilisées pour calculer une estimation initiale de la production liée à la culture. L’estimation est par la suite revue en une procédure itérative pour s’assurer que la distribution et la production des cultures soient en adéquation avec les données statistiques agrégées, soient affectées aux terres cultivées disponibles, et en accord avec les données auxiliaires, telles que les données de distribution de culture sélectionnées et les couches d’aptitude à la culture AEZ.

Rendement agrégé des cultures pour l’année 2000

Rendement agrégé des cultures pour l’année 2000, © Fao

Galerie de photos

Rice terraces. Indonesia. ©FAO/Roberto Faidutti / FAO
Dominant land cover pattern. GAEZ. ©FAO/IIASA
Input supply to vulnerable populations under the ISFP. Kenya. ©FAO/Sarah Elliott / FAO
Thermal zones. GAEZ. ©FAO/IIASA
Close up of apples, limes, oranges and tomatoes on sale at a local market in Nepal. ©FAO/Giampiero Diana / FAO
Aggregate crop yield in 2000. GAEZ. ©FAO/IIASA
Harvesting rice in east Java. Indonesia. H. Null / FAO
Dominant land cover pattern. GAEZ. ©FAO/IIASA
Flood recession rice fields. Cambodia. ©FAO/ Giuseppe Bizzarri/ FAO
Accès rapide au portail

Suivez-nous!
Twitter    RSS
Share me: