Ressources naturelles
     et l'environnement

A propos du département NR

 Les ressources naturelles et les services qu’elles rendent sont essentiels pour la production alimentaire, le renforcement du développement rural et la durabilité des moyens d’existence des populations rurales. Les conflits et la concurrence pour l’accès à ces ressources et à leur utilisation vont probablement se multiplier dans de nombreuses régions, en raison de la forte hausse de la demande de nourriture, de fibres, d’énergie, ainsi que de la perte et de la dégradation des terres productives. Ces conflits seront exacerbés par le changement des conditions culturales, une augmentation de la pénurie d’eau, une perte de la biodiversité, des évènements climatiques extrêmes et d’autres effets du changement climatique. La gestion durable des ressources naturelles pour les générations actuelles et futures, implique que soient abordés dès aujourd’hui certains aspects essentiels des ressources naturelles et de leur gouvernance, dans l’ensemble des secteurs. Comme le souligne le rapport d’Evaluation des écosystèmes pour le millénaire, publié en 2005, “...aucun progrès dans le traitement des Objectifs de développement du millénaire d’éradication de la pauvreté, de la faim, et de durabilité environnementale ne pourra être réalisé, si les services de l’écosystème sur lesquelles repose l’humanité continuent à se dégrader… ». 

Le mandat du Département de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement consiste à prendre en charge ces questions; à prodiguer les conseils politiques et techniques ainsi que les connaissances nécessaires, pour parvenir à une utilisation durable des ressources naturelles (terre, eau, ressources naturelles et biodiversité); à apporter de meilleures réponses aux défis mondiaux de l’environnement qui menacent l’alimentation et l’agriculture – comme le changement climatique et la dégradation des terres; à évaluer les opportunités et les enjeux de la bioénergie; et à renforcer le transfert et la vulgarisation des connaissances requises pour atteindre ces objectifs. De plus, le Département constitue un forum et un espace neutre de dialogue sur l’utilisation durable des ressources naturelles.

Le département se compose compte deux divisions:

Par ailleurs, le bureau du sous-directeur adjoint héberge un importants secrétariat: le secrétariat de la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture (CGRFA) .

Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture (CGRFA)

La Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture a été originellement mise en place en 1983, en tant que Commission des ressources phyto génétiques; son mandat a été élargi en 1995, pour couvrir toutes les composantes de la biodiversité relatives à l’alimentation et l’agriculture. Forte de ses 171 pays membres, auxquels il faut ajouter la Communauté Européenne, la Commission constitue le seul forum permanent pour débattre et négocier des questions d’alimentation et d’agriculture spécifiquement liées à la biodiversité. Son objectif consiste à bâtir un consensus international sur les politiques destinées à une utilisation durable des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture, à leur protection et à un partage équitable des bénéfices tirés de leur exploitation. Depuis sa mise en place, la Commission a supervisé les évaluations mondiales de la situation des ressources génétiques végétales et animales pour l’alimentation et l’agriculture et négocié les principaux instruments internationaux mis en place dans ce domaine, et notamment le Traité international sur les ressources phyto génétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

Site Internet: Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture

Notes d'information sur le Département de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement

Raréfaction des ressources et changement climatique

Les ressources naturelles – terres, eau et matériel génétique – sont essentielles
pour la production vivrière, le développement rural et la pérennité des moyens
d’existence. Malheureusement, les conflits sur l’accès à ces ressources, qui
marquent depuis toujours l’histoire de l’humanité, ont de fortes chances de
s’intensifier dans de nombreuses régions à cause de la demande croissante de
nourriture, de fibres et d’énergie, et de la perte et de la dégradation des terres
productives. Ils seront ultérieurement exacerbés par la transformation des
conditions de végétation, les pénuries accrues d’eau, la perte de biodiversité,
les phénomènes météorologiques extrêmes et autres effets du changement
climatique. Si l’on veut préserver l’agriculture productive, il faut s’atteler à
relever ces défis.

Disponible en:  العربية5中文5English 5 Français 5Italiano 5Pусский 5 Español

Contact

Sous-Directeur général 
Viale delle Terme di Caracalla
00153 Rome, Italie
Tel: (+39) 06 570 53037
Fax: (+39) 06 570 53064
E-mail: NR-ADG@fao.org