Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Central African Republic

Géographie, climat et population

Située au cœur du continent africain, la République centrafricaine est un pays enclavé n’ayant aucun accès à la mer et d’une superficie totale de 622 980 km2. Elle partage ses frontières avec le Tchad au nord, le Soudan à l’est, la République démocratique du Congo et le Congo au sud, et le Cameroun à l’ouest. Sur le plan administratif, elle est divisée en 16 préfectures réparties en sept régions depuis 1996. Environ 2 millions d’hectares sont mis en culture annuellement sur les 15 millions d’hectares de terres cultivables (tableau 1). Les 16 millions d’ha de pâturages et de parcours sont également sous-exploités. Le potentiel forestier est de 3.8 millions d’ha localisés à l’ouest et au sud-ouest dont 3.2 millions sont déjà attribués pour exploitation. Le relief est formé d’une dorsale oubanguienne, une sorte de pénéplaine d’une altitude variant de 400 à 800 m. environ Elle délimite distinctement deux bassins: celui de la cuvette tchadienne au nord et celui de la cuvette congolaise au sud. Les massifs du Fertit à l’est et du Yadé à l’ouest limitent cette pénéplaine (altitude supérieure à 1000 m). Les sols sont essentiellement ferralitiques sur du grès pour la plupart du territoire et deviennent ferrugineux tropicaux vers le nord avec l’insolation. Les vertisols sont spécifiques du bassin tchadien. La végétation se caractérise par une grande diversité allant de la forêt dense humide au sud aux savanes arborées et herbeuses au nord.


Le climat est de type tropical humide au sud et sec au nord, avec une saison sèche (de novembre à avril) et une saison des pluies (de mai à octobre). On observe quatre zones agro-écologiques:

  • La zone forestière ou équatoriale dans le sud-ouest est le prolongement de la zone équatoriale de la cuvette congolaise des deux Congo. La pluviométrie y est abondante (de 1 500 à 1 800 mm/an) et la végétation luxuriante. C’est la zone des cultures pérennes: café, cacao, palmier à huile, banane plantain, etc;
  • Vers le nord, la zone soudano-guinéenne, ou tropicale humide au centre, avec une pluviométrie annuelle entre 1 100 et 1 500 mm. Dans cette zone sont produites les cultures vivrières (manioc, igname, etc.);
  • La zone soudano-sahélienne vers le nord, avec des précipitations allant de 800 à 1 100 mm;
  • La zone sahélienne, caractérisée par l’instabilité de la pluie et les sécheresses fréquentes.

La température moyenne se situe entre 25°C et 26°C et l’humidité relative est de 80 pour cent à Bangui et de 57 pour cent à Birao.

La population centrafricaine a une diversité ethnique marquée. L’effectif de la population, d’après le recensement de 1988, était d’environ 2.7 millions d’habitants dont 63.5 pour cent de ruraux. La croissance démographique était de 1.5 pour cent par an sur la période 1997-2003. En 2004, la population était estimée à environ 3.9 millions (tableau 1). Elle reste majoritairement rurale (57 pour cent). La densité est de 6 habitants/km2 et se caractérise par une inégale répartition, avec deux grandes zones qui ont de fortes concentrations au sud et au centre ouest. La pauvreté touche plus de 67 pour cent de la population et les victimes sont généralement les femmes et les enfants. L’eau potable était accessible à seuls 75 pour cent de la population en 2000 (93 pour cent en milieu urbain et 56.1 pour cent en milieu rural). La prévalence du VIH/SIDA était de 13 pour cent fin 2001 parmi les adultes de 15-49 ans et l’espérance de vie à la naissance atteignait 40 ans en 2002.

     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.